Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Identifiez-vous pour lire l’intégralité des articles premium et accéder à l’ensemble de nos ressources.
Pour recevoir les dossiers thématiques par mail, inscrivez-vous !
Je m'identifie

Cet article fait partie du dossier

Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Internet des objets – Kone et IBM Watson dans le même ascenseur

La maintenance prédictive d’ascenseurs via la plateforme IBM Watson IoT est l’une des premières illustrations de la nouvelle démarche de co-innovation de l’ascensoriste, qui figure dans le top 100 des entreprises les plus innovantes au monde selon Forbes.

KONE IOT

© Kone

Le Finlandais Kone (« machine » en finnois), l’un des acteurs majeurs de l’industrie des ascenseurs, escaliers mécaniques et portes automatiques, a annoncé fin février la commercialisation d’une offre mondiale de contrats à la carte et d’un service de maintenance connecté, basé sur des capteurs embarqués et le service cloud IBM Watson IoT.

Coté au Nasdaq d’Helsinki depuis 1967, le groupe est présent sur deux métiers : la maintenance des équipements et leur modernisation, ainsi que la fabrication et la vente d’appareils neufs. « Nous assurons l’entretien d’un parc de 1,5 million d’équipements multimarques dans le monde et vendons, chaque année, environ 150 000 ascenseurs », précise Alain Piguet, directeur marketing et expérience client de Kone France.

CARNET IotVoilà un an, l’industriel a conclu un accord avec IBM pour utiliser sa plateforme cloud IoT et le moteur d’IA Watson. La commercialisation de l’offre « Services connectés 24/7 » en est le résultat. « Elle a été conçue suivant les attentes et les besoins de nos clients, affirme Alain Piguet. L’urbanisation croissante nécessite la création de nouveaux services à valeur ajoutée destinés à améliorer la mobilité dans les villes. Face à ce challenge, nous nous positionnons comme un partenaire, et non plus comme un simple ascensoriste. »

L’intégration de capteurs dans son parc d’équipements en maintenance va permettre à Kone de surveiller 200 paramètres de fonctionnement : vitesse de déplacement, nombre de démarrages, ouverture et fermeture de portes, lumière, niveau de bruit, température, vibrations, surcharge en cabine… « Les mesures sont effectuées 200 fois par seconde, ce qui représente 15 000 données par jour*, estime le dirigeant. Celles-ci sont envoyées en temps réel à la plateforme cloud d’IBM et analysées par Watson. »

Un million et demi d’équipements connectés à l’horizon 2020

Pour les clients, maintenance prédictive est synonyme de réduction des taux de défaillance et d’indisponibilité des équipements et de meilleure sécurité. « Ils visualisent en temps réel sur leur smartphone l’état de leur parc d’équipements et, le cas échéant, l’avancée des réparations », précise Alain Piguet. Pour les techniciens, déjà équipés depuis plusieurs années d’une application de gestion de leur activité sur smartphones Android, il en résulte une optimisation des interventions pour lesquelles ils peuvent prévoir d’avance les pièces détachées nécessaires. Kone affiche l’objectif d’équiper d’ici à quatre ans en capteurs tous les équipements dont il assure la maintenance en commençant par le parc d’un million d’ascenseurs.

La souscription à la nouvelle offre a déjà été lancée sur certains marchés, et sera commercialisée en fin d’année en France, où Kone compte plus de 20 000 clients. Le projet a été piloté de concert par plusieurs équipes : la direction métier Services, responsable du développement des solutions de maintenance et de modernisation ; la récente unité Technologie et Innovation, créée en septembre 2015 ; le service Marketing et Expérience client, et enfin le service Informatique qui a collaboré avec IBM et différents partenaires.

Les Services Connectés 24/7 et les contrats à la carte sont les premiers jalons d’une nouvelle stratégie de coinnovation. « Demain, avec la mise à disposition de ces données, nous offrirons à nos partenaires de l’écosystème du numérique la possibilité de développer sur smartphone toutes sortes de services innovants à destination de nos clients et de leurs usagers », dévoile Alain Piguet. Ils dépassent les 400 000, qu’ils soient propriétaires de bâtiments ou syndics…, ce qui représente 1 milliard d’usagers. Dans le même domaine, le Suisse Schindler, numéro 2 mondial des ascenseurs, a annoncé, mi-2016, un partenariat stratégique avec General Electric et le Chinois Huawei, l’objectif étant de développer de nouvelles solutions de maintenance prédictive pour les ascenseurs, les escaliers roulants et les bâtiments intelligents, notamment sur la plateforme Predix de l’Américain.

L’ascensoriste

  • Fondée en 1910.
  • 8,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016.
  • Présence dans plus de 140 pays.
  • Plus de 52 000 collaborateurs, dont 3 000 en France.

À lire aussi sur Alliancy :

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *