Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Identifiez-vous pour lire l’intégralité des articles premium et accéder à l’ensemble de nos ressources.
Pour recevoir les dossiers thématiques par mail, inscrivez-vous !
Je m'identifie

14-Juillet : Azur Drones et la préfecture de police de Paris s’associent pour surveiller le ciel

La préfecture de Police de Paris s’allie avec la société Azur Drones pour surveiller le ciel au cours du défilé.

Azur Drones était présent au salon Eurosatory pour présenter ses drones aux forces de l'ordre et aux acteurs de la sécurité. ©CGM

Azur Drones était présent au salon Eurosatory pour présenter ses drones aux forces de l’ordre et aux acteurs de la sécurité. ©CGM

Face à l’essor des drones grand public, la préfecture de police et Azur Drones déploient ce samedi 14-Juillet DJI Aeroscope, un système visant à détecter et identifier les drones présents dans l’espace aérien afin de garantir la sécurité du défilé.

La solution équipée d’une antenne est capable de déterminer avec précision la position, altitude, vitesse, direction, modèle et numéro de série des aéronefs repérés. Elle identifie également la position du pilote. « Les drones de la marque DJI représentent 90% de ceux disponibles sur le marché, le fabricant a élaboré à l’attention des forces de l’ordre une balise qui intercepte les communications entre le pilote et le drone », précise Lucie Lecestre, directrice marketing d’Azur Drones.

Les années précédentes, la surveillance s’effectuait de manière visuelle par les policiers sur le terrain. Cette expérimentation est un moyen pour la préfecture de Police de Paris de définir de nouveaux cas d’usages avec cette technologie. Azur Drones collaborent avec d’autres préfectures de police et des municipalités pour assurer la sécurité des événements. « Leur avantage est de pouvoir être déployé sur des manifestations, comme les festivals, où il y a une foule nombreuse et de voler plusieurs heures », complète Lucie Lecestre.

À lire également :

Les drones se spécialisent

[50 ans Inria] Les drones, un secteur en devenir pour Alérion


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *