Cet article fait partie du dossier

Dossier Mobilité : tout s'accélère
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Avec l’IoT, Volvo vise zéro mort dans ses véhicules en 2020

Le constructeur automobile Volvo a annoncé comme objectif de zéro décès dans ses véhicules à l’horizon 2020. Pour y parvenir, il mise principalement sur l’IoT et la data analytics. 

En se focalisant sur la sécurité des passagers, Volvo entend renforcer sa place sur le marché premium de l'automobile. ©Volvo

En se focalisant sur la sécurité des passagers, Volvo entend renforcer sa place sur le marché premium de l’automobile. ©Volvo

Pour se démarquer sur un marché automobile en pleine transformation, le constructeur Volvo a décidé de se focaliser sur ses valeurs, à savoir assurer au mieux la sécurité des usagers dans ses véhicules. Il a annoncé en ce sens un objectif de zéro mort dans ses modèles dernières générations d’ici à 2020. Cette « promesse de marque » s’appuie notamment sur l’internet des objets (IoT) et sur la data analytics, assurant un suivi des accidents afin d’en analyser les causes et les éviter.

Ces technologies utilisées en différents domaines interviennent en premier lieu dès la conception des voitures. « Les données remontées par les capteurs permettent d’étudier la fragilité de la structure et de déterminer comment s’opèrent les déformations en cas de chocs afin d’adapter le design en conséquences », explique Bernard Fourdrinier, consultant Senior Oil & Gaz et Manufacture chez Teradata, qui travaille avec Volvo depuis bientôt cinq ans sur ses projets d’analyse de la donnée.

Entre 250 et 1000 capteurs sur un véhicule

Deuxième axe fort sur lequel se penche Volvo, la maintenance prédictive. Les capteurs offrent à cet égard un suivi personnalisé.

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

 

Vous n’êtes pas encore abonné ? Intégrez la communauté Alliancy
Et accédez à l’intégralité des articles de la rédaction, et bien plus encore…Je découvre