Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Des drones pour visiter des sites industriels

Le Delta H © Delta Drone

Le Delta H © Delta Drone

La société Delta Drone, fabricant de drones civils à usages professionnels, annonce le lancement d’une nouvelle application permettant des visites immersives. Cette solution s’adresse aussi bien aux industriels, qu’aux professionnels du tourisme ou de l’urbanisme. « Un drone de type hélicoptère prend un série de clichés hautes définitions en vue panoramique. Nous les combinons alors avec des images prises au sol pour créer un cheminement virtuel, ce qui permet de naviguer dans le site en question. Il est également possible d’y intégrer par la suite des contenus audio et vidéo qui apparaissent comme des pop-up lors de la navigation », explique Christian Viguie, président directeur général de Delta Drone. Les visites virtuelles sont ensuite rendues disponibles via un lien pour être visionnées sur ordinateur, smartphone ou tablette ou en immersion totale avec des lunettes de réalité virtuelle.

Pour le moment la grande majorité des revenus de Delta Drone proviennent de la vente de prestation de missions. La société réalise par exemple pour le compte de l’opérateur télécom Orange, l’inspection de ses antennes relais ou encore l’étude des variétés végétales de parcelles pour le compte d’exploitants agricoles. Elle a également développé le LIDAR (Laser Imaging Detection And Ranging), un outil capable de cartographier une forêt avec une extrême précision. Le logiciel peut en effet compter les arbres un par un et déterminer pour chacun d’eux les coordonnées, diamètres et hauteurs, ce qui permet au final d’obtenir le volume global en bois de la forêt. Cet outil a déjà été utilisé par une station de ski alpine qui souhaitait optimiser le tracé d’une nouvelle piste.

La société a également annoncé vouloir commercialiser ses deux modèles de drones dès l’été prochain. Le Delta H (type hélicoptère) pèse environ quatre kilos, à décollage et atterrissage vertical et équipé d’un quadrirotor, il est spécifiquement conçu pour les travaux de précision dans des environnements aériens complexes. Le Delta Y (type avion) quant à lui est préconisé pour des travaux sur des surfaces étendues ou pour couvrir d’importantes distances. Pesant deux kilos, il peut atteindre une vitesse de vol de 50 kilomètres par heure pour une autonomie de 45 minutes.

Le groupe qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros en 2015 restera focalisé sur ses trois domaines de prédilections : l’inspection industrielle, l’agriculture et la topographie. Aujourd’hui présent en France et en Italie, Delta Drone espère adresser de nouveaux marchés et vise plus particulièrement le Maroc, l’Afrique du Sud et les Etats-Unis.

A lire également

Industrie – les drones foncent dans le BtoB

Entretien avec Frédéric Serre – Cofondateur et président du directoire de Delta Drone


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *