Cet article fait partie du dossier

[DOSSIER] Territoires intelligents : un levier de performance
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Charles du Boullay (CDC Arkhinéo) : « Nous espérons atteindre les 5 milliards d’archives en 2020 »

La filiale de la Caisse des Dépôts, qui assure la conservation de documents électroniques à valeur probatoire afin de permettre aux organisations publiques et privées, de faire face à leurs obligations, dépassera les 2 milliards d’archives en cette fin d’année. Des résultats qui confortent sa position de leader sur ce marché. Entretien avec Charles du Boullay, son président.

Charles du Boullay (CDC Arkhinéo) : « Nous espérons atteindre les 5 milliards d’archives en 2020 »

Charles du Boullay, président de CDC Arkhinéo

Alliancy. Où en est CDC Arkhinéo depuis sa création en 2001 ?

Charles du Boullay. CDC Arkhinéo, tiers de confiance archiveur et filiale à 100 % de la Caisse des dépôts, termine l’année 2018 en ayant dépassé les 2 milliards de documents archivés sur sa plateforme pour des entreprises publiques comme privées [banque, assurance, distribution, électronique, audiovisuel, aéronautique, automobile, etc. NDLR]. La société franchit également le cap du Peta-octet (1 million de Go) de documents confiés. Mais il aura fallu du chemin avant d’arriver à ces chiffres car la signature électronique était compliquée à utiliser. Depuis, il y a eu des collectivités et des prestataires audacieux… Tout a évolué, y compris autour de l’archivage de ces documents. Ainsi, notre croissance démontre à quel point l’archivage électronique est reconnu aujourd’hui comme faisant partie intégrante de la stratégie de transformation numérique de nos clients. C’est pourquoi nous espérons atteindre les 5 milliards d’archives en 2020.

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

 

Vous n’êtes pas encore abonné ? Intégrez la communauté Alliancy
Et accédez à l’intégralité des articles de la rédaction, et bien plus encore…Je découvre