Cet article fait partie du dossier

Ressources humaines : Au service des collaborateurs
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

RH : Le ministère des Armées dématérialise les processus de reconversion des cadres militaires

Créée en 2015, la Mission reconversion des Officiers (MRO) appartient à l’agence de reconversion du ministère des Armées Elle compte 50 personnes dédiées à l’accompagnement des cadres militaires dans leur reconversion professionnelle. Afin de simplifier les candidatures et de faciliter le partage des offres d’emploi, la MRO a décidé de s’équiper d’un outil sur mesure pour automatiser l’ensemble des processus. Retour sur ce projet et son déploiement avec le témoignage de Gaston Guéna, Responsable du placement des officiers au sein de la Mission Reconversion des Officiers du Ministère de la Défense.

Gaston Guéna, Responsable du placement des officiers au sein de la Mission Reconversion des Officiers du Ministère des Armées

« Au sein de la Mission Reconversion des Officiers, nous avons pour rôle d’accompagner les cadres militaires dans leur reconversion professionnelle. Beaucoup d’entre eux travaillent pour le Ministère depuis de nombreuses années, ils ont donc besoin de conseils pour rédiger leur CV, postuler aux offres qui leurs correspondent… Il était donc important de leur offrir un environnement digital intuitif, simple, qui ne leur prend pas trop de temps et qui les guide tout au long de leur candidature. Du côté des recruteurs, il était également très important qu’ils puissent transmettre leurs offres rapidement. Pas besoin de répondre à de nombreuses questions, nous construisons les fiches de postes à partir d’informations reçues par mail, par téléphone ou d’une offre déjà existante. »

Pour ce faire, la MRO s’est mise à la recherche d’un outil agile, facile à utiliser et sur-mesure.

Un outil sur-mesure pour s’adapter aux spécificités de la MRO

« L’expérience candidat est le point de départ de notre projet. Nous avons décidé de simplifier le processus de recrutement. Nous avions donc besoin d’un outil d’automatisation de workflow évolutif, qui nous permette de construire notre application idéale et de répondre à nos besoins. »

Le choix de DAMAaaS s’est fait par le bouche-à-oreilles, par recommandation d’un partenaire. La promesse de simplicité et d’agilité était particulièrement attractive pour la MRO. « Le déploiement de l’application a été très rapide. Pour vous dire, notre base de plus de 800 officiers a été transférée dans DAMAaaS en moins de deux heures. Et la solution a été opérationnelle en moins de trois semaines ! »

La dématérialisation du job board de la MRO

Le but de ce déploiement est d’augmenter la visibilité des offres et de moderniser le processus de recrutement.

« Avec l’application DAMAaaS, les nouvelles offres d’emploi sont poussées automatiquement aux candidats. Ils peuvent ensuite postuler en répondant à trois questions qui constitueront leurs lettres de motivation. La candidature est ensuite automatiquement envoyée à notre « talent manager » – conseiller « emploi & compétences » – qui la validera ou non. Suivant sa décision, un mail est transmis au recruteur qui peut y répondre favorablement ou non. À chaque étape du processus, toutes les parties prenantes sont informées par des emails automatiques de l’avancée de la candidature. Nous avons paramétré 25 emails automatiques évitant à notre talent manager de les envoyer manuellement. Cela lui permet donc de se concentrer sur son cœur de métier, le conseil en recrutement. De cette manière, nos cadres en reconversion peuvent suivre leur candidature en temps réel. »

Un application pensée “métiers”

« Nos utilisateurs sont des opérationnels métier, non des informaticiens. L’application est très intuitive, tous les acteurs de la chaîne ont donc rapidement pu la prendre en main. Centralisant le portefeuille actif des conseillers emploi, notre talent manager, à l’image de nos candidats, a juste à remplir des formulaires et cliquer sur des boutons pour transmettre ou non la candidature. Même simplicité du côté des recruteurs : pour répondre, ils choisissent entre “je vais contacter le candidat”, “ce profil ne correspond pas à nos attentes” ou “je ne souhaite plus recevoir de candidatures”. Cela leur permet de gagner en temps. Nous nous adaptons ainsi leurs méthodes de recrutement. Nous sommes vraiment satisfaits de l’application. Cela nous permet d’augmenter la visibilité de notre service, d’ouvrir les offres d’emploi au plus grand nombre et de fluidifier la transmission d’information. Un grand pas vers la digitalisation de nos services. »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *