MisterTemp’ digitalise le travail temporaire

Lancée en 2017, le leader de l’intérim digital MisterTemp’ a mis en poste plus de 20 000 personnes et prévoit d’atteindre les 50 000 d’ici la fin de l’année.

MisterTemp’ digitalise le travail temporaireAprès trois ans d’amélioration continue de son algorithme, l’équipe d’une quinzaine de développeurs de MisterTemp’ a permis à sa plateforme de devenir le leader de son marché. Le système repose sur l’analyse de la donnée, qui permet d’identifier instantanément les meilleurs candidats pour un poste donné au sein d’une entreprise. Il ressort que plus de 90% des missions sont pourvues en moins de 5 minutes.

Pourquoi ? L’IA permet d’analyser, côté candidat, le CV mais aussi la durée des expériences pour chaque poste, les diplômes, les types d’entreprises dans lesquelles le candidat a travaillé, les résultats à des tests métiers, les soft skills… Côté entreprise, l’outil  analyse la sémantique de l’offre d’emploi, les profils habituellement recrutés, les soft skills souhaitées, la taille de l’entreprise, des statistiques concernant le secteur d’activité et la zone géographique.

MisterTemp’ a à ce jour mis en poste plus de 20 000 personnes et prévoit d’atteindre les 50 000 d’ici la fin de l’année. Pour les profils trop en tension, l’algorithme détecte instantanément que son offre en ligne totalement automatisée ne sera pas suffisante : dans ce cas, l’entreprise est renvoyée vers une agence de proximité de son réseau (115 agences en France, Italie et Canada) qui prendra le relais.

« Nous avons choisi dès le départ de développer notre propre algorithme de matching pour rester indépendant. Le constat est plutôt positif, explique Thibault Péant, directeur général de MisterTemp’ : « En deux ans, notre chiffre d’affaire n’a pas cessé d’augmenter, passant de 16,5 millions d’euros fin 2017 à 23,6 millions en 2018. Nous prévoyons d’atteindre les 50 millions en 2019 et la mise en poste de plus de 50 000 personnes sur l’ensemble du territoire. »

La solution s’adresse d’abord aux profils peu pénuriques, avec de forts besoins en volume… Les agences de leur côté continuer à évaluer le savoir-être, les profils pénuriques ou très qualifiés, très techniques…

A lire aussi : Halvern B. Logan (HBL Search) : « Aux Etats-Unis, l’IA fera partie intégrante du processus d’embauche »

Solution lancée en 2017, MisterTemp’ avait levé la même année 20 millions d’euros auprès de Montefiore Investment pour accélérer son développement en France. Le jeune dirigeant, ingénieur de formation et arrivé en 2017, ne connaissait pas le travail temporaire, mais très bien le secteur du numérique (il avait travaillé dans le conseil et avait créé deux start-up). « Nous gérons d’ailleurs Mistertemp’ comme une start-up et aidons les autres agences de notre réseau à évoluer », explique celui qui mène plusieurs actions au sein du groupe (formation, recherche de synergies, modèles incitatifs, supports commerciaux revisités…).  Le groupe est également en phase de déploiement d’un SI unique et d’outils métiers pour faciliter la vie de toutes ses agences. « Et on se met aussi en process pour créer nos propres tests métiers et tout autre type de tests pour tous les métiers », précise-t-il.

Des recrutements en cours

MisterTemp’ et son réseau d’agences, spécialistes du recrutement et du travail temporaire, ont été fondés en 2009 par deux experts de l’intérim, Alexandre Pham, ancien directeur général adjoint de la Branche Industries de Randstad, et Rémy Sultan, ancien directeur des opérations d’Expectra.

Ici, espace recruteur chez MisterTemp’

Ici, espace recruteur chez MisterTemp’

Le groupe réunit quatre enseignes : Aquila RH (intérim et recrutement de profils de niveau CAP à Bac), Lynx RH (intérim et recrutement de profils Bac+2 à Bac+5 spécialisés en informatique, ingénierie et fonctions support), Vitalis Médical (intérim et recrutement de profils du secteur paramédical, médical et social) et MisterTemp’, son offre digitale. Le groupe a atteint un chiffre d’affaires de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier (dont 25% sur l’offre digitale).

MisterTemp’ compte aujourd’hui 50 collaborateurs, basés dans le XVIIème arrondissement de Paris. La société recrute actuellement des développeurs, des data analystes, des commerciaux et des chargés de comptes.

Son idée à terme est de devenir le leader européen sur le marché de l’intérim en ligne. « Aujourd’hui, nous sommes sur le focus France principalement. Mais, l’an prochain, nous déploierons notre offre digitale en Italie pour les grands comptes », conclut-il.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *