Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Lier sécurité et business, une priorité absolue

L’alchimie entre numérique et business est devenue tellement forte que l’immense majorité des entreprises parlent couramment en 2017 de leurs enjeux de transformation et du pilotage de celle-ci. Par contre, elles sont encore nombreuses à exclure de cette réflexion la nouvelle place de la cybersécurité.

sécurité et business-300Quelle nouvelle place pour la sécurité numérique alors que l’entreprise se transforme à tous les étages ? Cette question, posée année après année lors des grands évènements français sur le thème, dont les Assises de la Sécurité à Monaco, est un serpent de mer qui n’en finit pas de faire réagir. Chacun avance ses pions. « En tant que Chief Information Security Officer (Ciso), nous avons une carte maîtresse à jouer grâce à l’adoption massive du numérique dans nos entreprises », nous confiait en 2016 Arnaud Tanguy, Ciso de la société de gestion d’actifs AXA IM. Pour lui, l’enjeu reste encore et toujours de réconcilier sécurité et facilitateur business. Mais cette ambition des Ciso reste souvent contrecarrée par l’absence d’une gouvernance appropriée.

Historiquement, la sécurité globale de nombreuses entreprises s’est constituée en briques organisationnelles qui ont séparé sécurité physique (la sûreté) et SSI (la sécurité du système d’information). Lors d’une récente table-ronde sur la « Gouvernance de la sécurité numérique », Thierry Augier, deputy CIO/CSO du groupe Lagardère avait adroitement résumé les risques d’une pensée hémiplégique : « A trop séparer,on crée de l’inefficacité. Ce dont les entreprises ont besoin, c’est au contraire d’une osmose au niveau de leur perception et de leur gestion du risque global. » Trop souvent, cette approche en silos est d’ailleurs asymétrique : la sûreté est prise en compte directement au niveau du comité exécutif alors que la SSI est reléguée dans les profondeurs techniques de l’entreprise.

L’IoT, au rang des innovations business qui changent la donne

Cet article est un contenu premium.
Pour continuer à le lire et accéder à l’intégralité d’alliancy gratuitement, nous vous demandons simplement de vous identifier - sans plus d’engagement!
Je m'identifie