Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

L’IA pour choisir son vin ou sa tenue

L’agence Seenk et l’éditeur spécialisé en intelligence artificielle Synapse Développement se sont alliés au sein d’une structure unique, Seenk Lab, pour développer une application de conseil à l’achat pour le vin et la mode.

L'équipe de Seenk Lab veut transformer la relation client par le digital. ©Seenklab

L’équipe de Seenk Lab veut transformer la relation client par le digital. ©Seenklab

Une application capable de conseiller le vin se mariant le mieux à ses goûts ou aux mets choisis. C’est ce qu’ont voulu réaliser l’agence spécialisée dans les métiers du design Seenk et l’éditeur toulousain Synapse Développement. Au cœur d’une structure unique, Seenk Lab, ils ont conçu en deux ans et demi et en autofinancement Wine Tasting, leur personal shopper pour conseiller les clients. Leur objectif : transformer la relation entre les marques et leurs publics. Le vin est le deuxième domaine traité par Seenk Lab, après la mode en 2016. Leur première application, Wearing, suggère la tenue s’adaptant avec un vêtement défini.

« Pourquoi la mode et le vin ? Parce que ce sont des fleurons français et ce sont des domaines subjectifs avec une notion de bon goût, explique Clément Derock, l’un des quatre fondateurs associés de Seenk Lab. Ces domaines présentent une offre pléthorique de produits qui nécessite une certaine connaissance pour bien choisir. Notre objectif est de montrer comment l’intelligence artificielle peut inculquer une culture pour encourager un commerce intelligent. »

Wine Tasting fait appel au machine-learning, à l’IA et la technologie Watson d’IBM pour d’analyser des milliers de sources sur le web ainsi qu’à un chatbot pour interagir avec ce dernier. « Le personal shopper peut aussi bien recommander un produit que répondre à des questions sur une thématique », souligne Clément Derock.

Selon l’agence Seenk, 71% des Français avouent ne pas s’y connaître en vin et une étude Move&Shop réalisée en septembre 2016 révèle qu’un Français sur six choisit son vin au hasard. Pour réaliser les associations de vin selon le profil gustatif des clients, les concepteurs ont travaillé avec un œnologue, Alexis Voisin. « Wine Tasting peut aider pour l’achat de vin en ligne car les gens sont freinés par la méconnaissance. La vente de vin en e-commerce ne représente encore que 10% des parts de marché. Il y a encore beaucoup à exploiter. »

Les 55 collaborateurs de Seenk Lab travaillent au développement de solutions pour développer l’expérience client. Wine Tasting a été lancée en marque blanche sur Androïd et est prévu sur l’Apple Store. « Nous proposons l’application clés en mains aux distributeurs qui veulent y plugger leur catalogue », précise Clément Derock, qui se réjouit de l’intérêt de la grande distribution pour l’installation de bornes en magasin.

À lire égalementInfographie – Comment révolutionner l’expérience client grâce au mobile ?

Consultez également Alliancy n°17  » Où en est l’IA dans l’entreprise » à commander sur le site.

bannière alliancy 17


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *