Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Identifiez-vous pour lire l’intégralité des articles premium et accéder à l’ensemble de nos ressources.
Pour recevoir les dossiers thématiques par mail, inscrivez-vous !
Je m'identifie

Energie – Homefriend veut vous simplifier la vie…

NovaVeolia, filiale de Veolia centrée sur l’intelligence client, a créé HomeFriend, sa start-up experte sur les comportements d’usages dans l’eau et l’énergie. Via une seule application, HomeFriend permet aux usagers de comprendre, gérer et maîtriser ses différentes consommations.

| Cet article fait partie du dossier « Linky, le compteur de toutes les attentions »

Homefriend veut vous simplifier la vie…

En permettant aux consommateurs d’accéder depuis une seule application aux services de ses fournisseurs d’eau et d’énergies, l’appli HomeFriend vise à simplifier la gestion des « utilités » à la maison.

« Les consommateurs en général sont sensibles aux enjeux environnementaux, mais concernant leur consommation d’eau et d’énergies, ils considèrent pour la plupart ces dépenses comme des dépenses contraintes sur lesquelles ils n’ont pas compris que l’on peut influer comme dans les télécoms par exemple, explique Jean-Marc Monguillet, président de Homefriend, tout juste remplacé par André Claverie. Aussi, ils ne font rien parce qu’ils ne savent pas quoi faire pour ce qui les concerne directement. »

Et de préciser que les dépenses moyennes d’un foyer dans l’eau en France sont d’environ 400 euros par an, quand la facture énergétique tourne autour des 1 300 euros annuels… « Ce qui veut dire que si vous vous intéressez à ces deux postes de dépenses, l’impact du changement de comportement en matière de consommation est bien plus important », poursuit-il.

Une nouvelle démarche, basée sur la comparaison

« Toute la démarche de Homefriend part donc de la comparaison entre vous et vos pairs pour aider le consommateur à mieux maîtriser sa consommation et la réduire s’il le souhaite, poursuit le dirigeant. Par exemple, appliqué dans le domaine de l’eau, nos partenaires que sont les distributeurs d’eau envoient des factures aux consommateurs tous les ans. Dorénavant, nous joignons à la facture un rapport qui compare vos consommations à celles de foyers similaires et ce à partir de votre profil de consommation… Si vous le souhaitez, vous pouvez entrer dans une relation digitale avec votre fournisseur d’eau. Ce schéma peut se répéter dans l’énergie. »

L’usager peut ainsi comprendre la répartition de ses consommations sur chaque poste de dépenses et recevoir des éco-conseils pour les optimiser, adopter les bons gestes et participer à la préservation des ressources.

Linky Jim l'ami de la maison

Jim, l’ami de la maison, répond à toutes vos questions

Mais l’application va encore plus loin. Les clients qui contactent Veolia peuvent, s’ils l’acceptent, être redirigés vers le centre d’appel toulousain de Homefriend afin de bénéficier de différents services. Un Chatbot intelligent, « l’ami de la maison » (Jim, voir ci-contre), c’est-à-dire un agent conversationnel basé sur l’analyse sémantique des demandes et l’intelligence artificielle dans le traitement de la réponse, répond aux demandes des utilisateurs 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour trouver un plombier en urgence en cas de fuite d’eau ; souscrire à l’assurance fuite ; aider dans la gestion des démarches lors d’un emménagement… Ce service va jusqu’à proposer un devis d’intervention ou répondre à toute question à poser en langage naturel.

Et Linky dans cette logique ? « C’est l’occasion de rendre compréhensible et intelligible pour le consommateur tous ces concepts. Aujourd’hui, Linky est très anxiogène. Aussi, c’est l’occasion de lui expliquer clairement comment est constituée sa consommation et comment il pourrait la maîtriser, voire la réduire. Nous avons donc un partenariat avec Enedis, au sein d’un programme qui permet à des start-up comme nous d’accéder, avec le consentement du consommateur, aux données qui remontent de Linky, à J+1. »

Une aide personnalisée, au choix du consommateur

Si le consommateur est intéressé par tous ces sujets et qu’il dispose d’un compteur Linky chez lui, il peut alors se rendre sur l’application Homefriend, donner son consentement pour que l’opérateur accède à ses données Enedis, et en retour, recevra diverses informations, dont la comparaison avec ses pairs.

Pour autant, l’offre Homefriend ne s’arrête pas là. La start-up propose également le module « D2L by Homefriend » (lire encadré). « Le D2L est un ERL – Elément Radio Linky – qui va un cran plus loin, poursuit le dirigeant.  Ce module, connecté par le consommateur lui-même sur la prise TIC de son compteur, communique en WiFi avec internet et son smartphone. Il nous donne alors accès aux consommations du foyer en temps réel, ce qui nous permet d’offrir des services multiples d’aide à la maîtrise de la consommation électrique ». Par exemple : la répartition et la consommation des dépenses par usages ; la comparaison plus précise avec des foyers similaires ou « plus malins » ; les alertes en cas de surconsommation ou de consommations « inutiles » (appareils en veille par exemple) ; la consultation des informations du type puissance souscrite ou comptage ; l’analyse prédictive et les recommandations/défis pour maîtriser ses consommations…

#Linky est l’occasion d’expliquer clairement à chacun comment est constituée sa consommation et comment il pourrait la maîtriser, voire la réduire. Click To Tweet

« Ce « thermomètre » permet ensuite au consommateur d’agir en conséquence, car le but est bien d’arriver à lui faire changer son comportement, ajoute-t-il. Car, ce qui compte, sera ce que le consommateur fera de ces informations. Par exemple, de quels équipements électroménagers ou d’éclairage va-t-il s’équiper ? Quelle méthode d’isolation de sa maison va-t-il adopter ? Quel opérateur va-t-il choisir ? ».

A terme, Homefriend compte bien l’aider dans ces choix… « Pour capter ce marché, j’ai un avantage et un inconvénient, reconnaît le dirigeant d’Homefriend. L’inconvénient, c’est que je ne suis pas opérateur électrique ; mais l’avantage, c’est que je ne le suis pas ! Je peux donc conseiller le consommateur de façon totalement neutre et l’inciter à regarder plutôt telle ou telle offre. »

Reste maintenant pour Homefriend à accéder à ce consommateur final et à capter sa confiance… Dans cette optique, deux types de partenaires sont ciblés pour avancer d’un côté, les fournisseurs alternatifs, les nouveaux entrants, les ELD (Entreprises Locales de Distribution)… à qui il propose d’intégrer Homefriend dans leurs offres. Et, de l’autre, les collectivités locales, les communautés d’agglomération… qui veulent devenir des territoires écoresponsables.

Le module D2L d’EESmart

La jeune pousse EESmart, créée en mai 2016 dans la Vienne, fabricant de composants électriques et électroniques, a lancé courant 2017 la fabrication du premier module radio Wi-Fi encastrable sur la « prise TIC » du compteur Linky, qu’elle a appelé « D2L » (pour Direct to Linky). Patrick Mortel, le cofondateur de EESmart, également CEO de VienTech, propose ce module à toute entreprise qui le revendra ou le distribuera ensuite aux particuliers. Connecté directement à une quelconque Box internet, le module D2L donnera un accès facilité aux informations d’un compteur, sous forme immédiatement exploitable (sur un téléviseur par exemple). A l’entreprise également de fournir à ses clients-consommateurs, l’application mobile nécessaire à la consultation de leurs données en temps réel. Telle l’offre Homefriend (photo).


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *