Share.Place, l’outil unique autour du document

Dévoilé cette semaine, Share.Place, l’outil collaboratif autour du document que lancent trois « pros » du numérique, permet de suivre la vie d’un fichier, peu importe son origine.

shareplace

Les trois co-fondateurs de Share.Place.

Si tous les collaborateurs d’une entreprise sont de plus en plus mobiles, les « documents » qu’ils s’échangent, et sur lesquels ils travaillent de plus en plus souvent de manière collaborative, le sont également. Ces fichiers passent d’une personne à l’autre, d’un groupe à l’autre, mais aussi d’internet à la messagerie, sans oublier via les multiples applications métiers et autres réseaux sociaux… Une complexité qui n’ira pas en s’arrangeant !

Aussi, qui n’a donc jamais rêvé d’un outil simple, interopérable, pour échanger autour d’un document, qu’il ait été créé dans Excel, Word, Autocad ou tout autre logiciel… Ceci depuis Paris ou New York…

Grâce à trois « pros » du numérique, la solution est peut-être trouvée. Fabrice Bonan, ancien de Talend, associé à Patrick Amiel (MyBestPro) et François Chiche (ex-Adobe) ont créé en juillet 2017 la start-up Share.Place, du nom de leur solution. Lancé cette semaine, l’outil a été développé pendant un an et testé depuis août dernier auprès de 300 utilisateurs répartis dans 50 sociétés. Un succès.

Share.Place : une couche d’IA et d’UX poussée

« Notre solution ne s’occupe que du document et s’adresse à toute personne qui travaille sur des fichiers communs, peu importe le logiciel natif », précise Patrick Amiel. Share.Place est ainsi l’outil hybride à la croisée des outils de messagerie instantanée, emails et drives partagés… qui permet de savoir facilement où est le fichier, qui l’a modifié ou qui peut le modifier…

Tous les intervenants peuvent alors agir en pleine transparence sans avoir à se soucier de la « dernière version », des derniers messages échangés… Le fichier est renommé, consigné et conservé dans le cloud sans avoir à s’en charger et ce dans un environnement totalement sécurisé. Une « vie » entièrement tracée et qui peut s’avérer indispensable si l’on échange autour d’un contrat, d’un plan d’architecte ou d’un document juridique…

La cible des créateurs de Share.Place est claire : toutes les sociétés de services (avocats, juristes, conseils en tous genres, agences marketing, experts-comptables…).

Si le trio lance son offre en France et espère les 2 000 utilisateurs dans les trois mois, le projet vise déjà l’international, à commencer par les Etats-Unis en fin d’année. En attendant, ils ont déjà réalisé une petite levée de fonds et en préparent actuellement une nouvelle de série A.

La société, qui compte 15 salariés (80 % développeurs), prévoit d’embaucher 20 personnes rapidement… pour travailler sur la mise au point de nouvelles fonctionnalités, comme l’intégration du machine learning (analyse des contenus), de la blockchain (traçabilité et certification des actions), ou de l’envoi par e-mail directement depuis l’application. « Notre roadmap est déjà tracée pour les deux ans à venir », confirme confiant François Chiche.

« Notre obsession est que les collaborateurs ne se soucient plus de la gestion des documents et qu’ils échangent dans un environnement de travail efficace et plaisant », écrivent-ils dans le communiqué. Qui dit mieux ?


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *