Cet article fait partie du dossier

Innovation : Enrichir son écosystème
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Smart City : À Saint-Quentin-en-Yvelines, Airbus Cybersecurity s’appuie sur les PME pour traduire l’innovation en réalité

Signé le 7 février dernier à Guyancourt, l’accord de consortium Paclido piloté par Airbus Cybersecurity entend innover dans le domaine de la sécurisation de l’Internet des Objets. Saint-Quentin-en-Yvelines fera office de territoire d’expérimentation pour ce projet collaboratif réunissant plusieurs industriels, PME et laboratoires de recherche. Une myriade d’acteurs qui suppose la coordination d’un écosystème d’innovation singulier.

Depuis la signature de l’accord de consortium stratégique Paclido (Protocoles et Algorithmes Cryptographiques Légers pour l’Internet Des Objets) le 7 février, l’agglomération Saint-Quentin-en-Yvelines est officiellement devenue un territoire d’expérimentation “Smart City”.

Depuis la signature de l’accord de consortium stratégique Paclido (Protocoles et Algorithmes Cryptographiques Légers pour l’Internet Des Objets) le 7 février, l’agglomération Saint-Quentin-en-Yvelines est officiellement devenue un territoire d’expérimentation “Smart City”.

Depuis la signature de l’accord de consortium stratégique Paclido (Protocoles et Algorithmes Cryptographiques Légers pour l’Internet Des Objets) le 7 février, l’agglomération Saint-Quentin-en-Yvelines est officiellement devenue un territoire d’expérimentation “Smart City”. Les acteurs pourront donc tester leurs algorithmes et leurs protocoles cryptographiques légers en environnement réaliste afin de garantir la confidentialité, l’intégrité et l’authentification des données échangées par les objets connectés à la ville.

“Le cas d’usage principal du projet Paclido sera orienté vers la Smart City, et plus spécifiquement vers un cas d’usage adressant la cybersécurité de l’éclairage public, précise Cécile Abdo, chef de projet chez Airbus Cybersecurity, le service dédié à la cybersécurité du groupe au sein de sa division Defence & Space.

Visiteur ? Indiquez votre email ci-dessous.

 

Vous avez de la chance !
La rédaction vous offre cet article premium.
Pour lire en intégralité et accéder à tous les contenus, renseignez votre mail.Mon email