RATP : le ticket dématérialisé arrive… seulement sur Android

Dès lundi prochain, finie la queue aux automates dans le métro pour acheter son Pass Navigo (hors pass annuel) ou son ticket de métro… Vous pouvez désormais en disposer sur votre smartphone Android !

Et voilà ! Cela aura pris un peu de temps, mais la RATP (IDFM) propose à partir du 30 septembre, la dématérialisation des tickets de métro et du Pass Navigo.

RATP : le ticket dématérialisé arrive… seulement sur AndroidLes tests durant six mois autour de l’application ViaNavigo ont été concluants : l’opération passe donc à l’échelle industrielle. Désormais, on pourra acheter des tickets ou recharger son Pass Navigo (journalier, hebdo ou mensuel) directement depuis l’application mobile et utiliser son portable (équipé d’une carte SIM NFC !) pour franchir les portiques…

Avantage : smartphone éteint ou dans son sac, voire sans batterie, la puce NFC intégrée sera détectée et validera l’accès. Il faudra auparavant avoir payé son forfait via l’application ViaNavigo et approcher le passe du smartphone pour le recharger. Le déploiement aux applications RATP ou Transdev se fera par la suite.

Pour le lancement de ce service, seuls les terminaux Android sont compatibles…, notamment avec les appareils Samsung (50 % des portables en Ile-de-France) quel que soit l’opérateur. La grande majorité des usagers des transports franciliens disposent d’un smartphone (y compris touristes et visiteurs) et, parmi eux, 80 % possèdent un appareil Android… Orange ou Sosh annoncent également une compatibilité pour certaines marques en excluant toutefois Google Pixel, OnePlus et Nokia 8… Idem pour l’Iphone.

C’est là où la relation aux Gafa est intéressante… Certains terminaux et opérateurs « ne permettant pas » d’accéder aux informations de la carte SIM, indispensables dans le processus de validation. Au-delà, les discussions sur le prix reversé à ces acteurs restent encore en suspens… IDF Mobilités déclare y travailler, afin de « rendre le service compatible avec plus de téléphones ».

D’ailleurs, parlant d’argent, le 1er novembre, le carnet de 10 tickets papier passera de 14,90 à 16,90 euros, afin « d’accélérer la transition vers les titres de transport dématérialisés »… Chaque année, 40 millions de ces tickets sont vendus ! Pour autant, l’ensemble des autres titres comme la carte Navigo mensuelle) seront gelés en 2020, a déclaré Valérie Pécresse, présidente d’IDFM, au Parisien.

Apple Pay déjà à Londres…

En parallèle, d’ici aux Jeux de Paris 2024, d’autres acteurs, notamment bancaires (BPCE), travaillent à proposer des paiements sans contact dans les transports via les cartes bancaires, smartphones, bracelets ou autre objet connecté.

Rien d’original… Car, d’ores et déjà, à Londres, on peut payer avec sa carte bancaire du moment qu’elle est sans contact, idem pour New York ou Bruxelles qui va s’y mettre très prochainement.

A Londres, il est même déjà possible d’utiliser « Apple Pay » (via son Iphone et son Apple Watch) pour régler son ticket de transport, reste qu’il est obligatoire de s’identifier sur l’iPhone… On comprend mieux pourquoi ça coince encore en France.

Lire aussi sur ALLIANCY

Comment la RATP devient « phygitale »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *