Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Viva Technology, une seconde édition sous le signe de la Chine et de l’IA

Hier dans les locaux de la société co-organisatrice, Publicis, nous en avons appris un peu plus sur le programme de la deuxième édition du salon Viva Technology qui se tiendra à Paris du 15 au 17 juin prochain. Le salon des start-up, qui a l’ambition d’être au numérique ce que le festival de Cannes est au cinéma, se focalisera particulièrement sur l’IA.

Stand LVMH au salon Viva Technology ©LVMH

Stand LVMH au salon Viva Technology ©LVMH

Viva Technology s’inscrit dans le Paris tech Festival, ensemble de manifestations autour de la culture numérique sur tout le mois de juin. Pour sa deuxième édition, le salon, organisé par Publicis et les Echos,  recevra 5000 start-up dont 55% étrangères. 50 000 visiteurs sont attendus. Des attractions seront au rendez-vous comme l’hypersuit, engin de réalité virtuelle composé d’un casque et d’une table recréant la sensation de vol, ou encore le bus électrique autonome réalisé par Navya qui était déjà présent l’an dernier.

Un casting de prestige venu de l’empire du milieu

La Chine ne s’intéresse pas seulement à nos grands crus. La French Tech séduit beaucoup le pays de Xi Jinping, dont bon nombre d’investisseurs préparant des placements feront le déplacement. De plus, de grands noms de la Tech chinoise viendront promouvoir leurs technologies, à l’instar de Yuanquing Yang (CEO de Lenovo) et Daniel Zhang (CEO d’Alibaba). D’autres nations seront bien-sûr représentées avec des intervenants de classe mondiale tels qu’Eric Schmidt (CEO d’Alphabet), David Kenny (vice-président d’IBM Watson), John Chambers (CEO de Cisco), Dan Schulman (CEO de Paypal) ou encore Peggy Johnson (vice-présidente de Microsoft). Les speakers français seront tout aussi autant influents, on retrouvera notamment Bernard Arnault (PDG du groupe LVMH), Stéphane Richard (PDG d’Orange) ou encore Jacques Aschenbroich (PDG de Valeo).

Une édition entre intelligence artificielle et start-up

Au moins de 400 intervenants se succèderont avec comme leitmotiv : l’intelligence artificielle, son influence sur le big data et les questions d’éthique qui l’accompagnent. Une des nombreuses conférences sur l’IA sera consacrée à ce thème précis. Le salon comptera environ 5000 start-up dont certaines basées sur l’intelligence artificielle comme Blippar, BenevolentAI ou encore Okta. Viva Tech se différencie des autres salons internationaux du numérique par son travail mis en œuvre pour ouvrir des opportunités uniques pour les start-up selon Francis Morel, le président directeur général des Echos.

Consultez également Alliancy n°17  » Où en est l’IA dans l’entreprise » à commander sur le site.

bannière alliancy 17


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *