Thomson et SFIT s’associent avec Oodrive pour développer une offre de cloud 100% française

Les trois entreprises proposent conjointement une solution cloud pour permettre au grand public de sécuriser leurs photos, vidéos et documents qui s’accumulent sur leurs ordinateurs, smartphones et tablettes. Une solution 100% française qui entend concurrencer les acteurs américains sur le marché.

Face à l’augmentation drastique des usages smartphones et les prises de photos et vidéos qui en découlent, les consommateurs affichent un besoin de stockage de plus en plus pressant. La solution cloud proposée par Thomson et Oodrive part du constat que les offres gratuites sur le marché sont bien trop limitées en termes de stockage.

Stephan Français, Président de Thomson Computing

Stephan Français, Président de Thomson Computing

“On est persuadés aujourd’hui que ce qui compte c’est le soft qui accompagne le hardware” précise Stephan Français, Président de Thomson Computing. C’est donc une alternative cloud payante qui est lancée sous couvert d’une marque de fabrique : “une sauvegarde sécurisée en France”. Ces offres seront commercialisées par la société SFIT, déjà partenaire de la marque Thomson pour la conception et la commercialisation des ordinateurs, des tablettes et des smartphones.

Avec un chiffre d’affaire de 60 millions d’euros pour l’année 2018, Thomson détient une dizaine de marques d’électronique et couvre 15 pays dans le monde. L’entreprise a décidé de s’associer à Oodrive, une startup créée en 2001 employant environ 400 salariés et qui a entamé son ouverture au marché européen grâce à une levée de fonds de 65 millions d”euros en 2017. Elle dispose de plusieurs partenariats avec des filiales telles que La Fnac, Darty, Cdiscount ou encore Boulanger. Elle est également le premier acteur Cloud à obtenir fin janvier le label SecNumCloud de la part de l’ANSSI.

“Le grand public bénéficie de notre expertise en matière de sécurité déjà acquise par notre travail B2B” affirme Jean-Christophe Duthou, Head of Consumer Division chez Oodrive. Après avoir assuré la sécurisation des protocoles régissant leur plateforme cloud, Oodrive décide donc d’élargir leur offre directement aux particuliers. Les données d’utilisateur sont par ailleurs exclusivement soumises aux lois européennes et au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).

Cédric Mermillot, Cofounder et Senior VP de Oodrive

Cédric Mermillot, Cofounder et Senior VP de Oodrive

Deux applications sont présentées : D’une part, Thomson Backup, qui permet de sauvegarder tous ses fichiers personnels depuis un ordinateur. En cas d’infection par un virus ou bien de casse, perte, vol ou changement d’appareil, la sauvegarde automatique assure l’intégrité des documents à l’identique. D’autre part, sur smartphone, Thomson Picsbox qui permet de sauvegarder les photos et vidéos sur Cloud pour éviter la saturation de l’appareil et les partager avec ses proches. “Pour partager, pas besoin de s’inscrire” ajoute Cédric Mermillot, Cofounder et Senior VP de Oodrive. Le transfert sécurisé des documents est également non compressé, comme il est de coutume chez les grands concurrents.

Alors qu’un ordinateur sur dix est infecté par des virus chaque mois et qu’un tiers des utilisateurs ne font pas de sauvegarde de leurs données, le besoin de pallier cette vulnérabilité accrue en ligne apparaît de plus en plus pertinente.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *