Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

[Que sont-ils devenus] : Singularity Insight signe un partenariat avec GRDF

Macaron-alliancy-prix-slogan
Fondée en 2010, Singularity Insight (ex-POLM Studio) est spécialisé dans la téléassistance pour les industriels. En 2015, la start-up avait reçu le Grand prix Alliancy pour son partenariat avec le constructeur naval DCNS. Frédéric Pedro, directeur général de la jeune société charentaise, revient sur cette alliance et les perspectives 2016.

 

Frédéric Pedro, directeur général de Singualrity Insight. © Franck Ferville

Frédéric Pedro, directeur général de Singualrity Insight. © Franck Ferville

Qu’est-ce qui a changé depuis un an ?

Beaucoup de choses ! Nous avons changé de nom (ndlr, ex-POLM Studio), nous avons ouvert un bureau parisien, l’ancien directeur commercial de Canon, Philippe Belhomme, nous a rejoints en tant qu’associé et nous nous sommes focalisés sur les lunettes connectées. Le prix Alliancy a été le début d’une longue série : nous avons remporté le prix de la croissance verte numérique, le grand prix de l’innovation du Cnam, le prix Réussite PME…sans compter l’obtention d’un « certificat d’excellence » de la Commission européenne. Nous avons également rejoint l’accélérateur spécialisé en aéronautique Starbust, celui de Total et « Energie & Construction » d’Impulse Labs. Les industriels ont senti que notre projet avait du potentiel. La preuve : nous avons même fait une démonstration de nos lunettes connectées au patron de PSA, Carlos Tavares !

Que vous a apporté le partenariat avec DCNS ?

Il nous a ouvert les portes du milieu industriel alors que nous étions dans le monde du jeu vidéo. Nous avons été invités par DCNS au Ministère de l’Economie en tant que fournisseurs pour le label « entreprise fournisseurs ». Ils nous ont fait rencontrer leurs partenaires, comme Air France Industries. Depuis la signature du partenariat en 2013, nous avons encore des échanges réguliers avec DCNS mais pas de nouvelles collaborations à l’horizon. Ils ont un rythme différent du nôtre : ils évoluent dans un univers où on pense à 20 ans et les sujets qu’ils traitent sont longs et sensibles… Ce à quoi s’ajoute le contexte des attentats et donc un renforcement de la sécurité.

Avez-vous signé un autre partenariat avec un industriel ?

En mars 2015 avec GRDF. C’était d’ailleurs la première fois qu’il signait un partenariat avec une start-up. Celui-ci consiste à co-développer une solution innovante de partage de vision et de son pour les techniciens gaz. D’un côté, GRDF partage son savoir-faire en matière de système d’information, de formation, de maintenance du réseau et d’autre part, nous mettons à disposition nos compétences dans le domaine de la réalité augmentée. Ils ont donc testé notre solution pendant plusieurs mois dans deux régions, Rhônes-Alpes Bourgogne et Méditerranée. Elle a rencontré un vrai succès sur le terrain car elle a permis de partager l’expertise entre les collaborateurs, limiter les déplacements et donner plus d’autonomie aux techniciens. Ce projet nous apporte encore une fois une véritable crédibilité dans le milieu industriel.

Quel est selon vous un partenariat efficace ?

Il faut qu’il y ait un bénéfice mutuel entre les deux parties. Souvent le réflexe des grands comptes consiste à pré-financer une start-up, ce qui est dangereux. L’intérêt financier ne doit pas driver le partenariat. Il est nécessaire d’avoir une envie, des besoins, des enjeux forts pour son potentiel partenaire. Et ne pas créer une relation de dépendance ! De notre côté, nous recherchons principalement des distributeurs de notre solution et des industriels pour adapter notre solution à chaque environnement.

Quels sont vos objectifs pour 2016 ?

Faire une levée de fonds de 2 millions d’euros d’ici la rentrée, devenir leader dans la téléassistance pour les industriels et recruter une quinzaine de personnes. Bien évidemment, nous continuons à chercher de nouveaux partenariats pour améliorer nos solutions existantes.

>> Venez partager avec nous ce moment de convivialité et de networking le 20 juin prochain en vous inscrivant ès maintenant à l’événement !


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *