Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Prix Coup de cœur du Jury 2016 : le biscuit « qui prend vie et parle »

Lauréat du prix Alliancy 2016 – On avait cru au gadget ! Mais non, le Biscuit Connecté s’installe bien dans la gamme des produits du Groupe Poult et à la pause-café pour les patients de la Clinique Pasteur à Toulouse. Une innovation menée sur deux ans avec la start-up UBleam et la coopérative Arterris ; et le soutien actif de l’association Bleu-Blanc-Cœur. 

Prix-coup-de-coeur-jury-biscuit-connecté-article

De gauche à droite : Antoine Barnabé, Arterris, Françoise Kalfon, Directrice des achats du Groupe Poult & Olivier Geoffroy, Directeur Informatique, Technique et Logistique à la Clinique Pasteur de Toulouse © Guillaume Ombreux

A la rentrée prochaine, la Clinique Pasteur de Toulouse (Haute-Garonne) commencera à être livrée régulièrement de ses premières commandes de « biscuits connectés », produits à l’échelle industrielle dans l’usine montalbanaise du Groupe Poult. Ce biscuitier toulousain également, né en 1883, est aujourd’hui leader en France des biscuits sucrés pour les marques de distributeurs.

« Je suis bon pour vous et pour la planète », vous explique ainsi le Biscuit Connecté, sautant de son paquet en réalité augmentée sur l’écran de votre smartphone. A l’origine de l’application numérique dédiée, imaginée par la start-up (encore toulousaine) UBleam*, un simple logo rond à scanner sur le sachet d’emballage… Le patient/consommateur a alors accès à toute l’histoire du biscuit et ses bienfaits nutritionnels (nutrition, équilibre alimentaire, Oméga 3…), rédigés par des médecins.

Du fournisseur au consommateur

Cette innovation avait été dévoilée lors de la conférence Climat (COP 21) en décembre dernier par l’association Bleu-Blanc-Cœur, l’un des cinq partenaires du projet : 3 500 pochons de deux biscuits avaient été distribués en 12 jours. Cette association, engagée dans une agriculture et une consommation responsables, travaille depuis plus de trois ans avec la Clinique Pasteur dans une démarche d’amélioration nutritionnelle. D’où l’arrivée également dans ce projet inédit de la coopérative agricole Arterris et des Moulins Pyrénéens pour la fourniture de matières premières innovantes et locales !

Au départ, l’idée – partie de la Clinique Pasteur – était simple : pouvoir servir des biscuits pour le goûter à ses patients, tout en leur délivrant un message « santé » (dans le cadre de la prévention des risques de cancers et cardiovasculaires), via une innovation…

Il aura fallu plusieurs mois de mobilisation (avec l’aide de patients, diététiciens, ingénieurs…) pour finaliser la recette de biscuit idéale en goût, texture et apports nutritionnels. « Depuis la COP 21 fin 2015 et le succès remporté, nous avons travaillé à l’industrialisation du produit et à la finalisation de la recette », explique Camille Panassié, responsable innovation chez Poult.

Le lien entre support physique et monde numérique

D’ailleurs, si le groupe a accepté de se lancer dans cette aventure avec la Clinique Pasteur, c’est bien parce qu’il croit à son potentiel : « Notre premier client est la clinique avec qui nous avons travaillé sur le projet, mais au-delà nous visons tout le réseau des cliniques indépendantes Santé-Cité et leurs grossistes distributeurs. Ce produit répond à un besoin également en termes d’éducation thérapeutique et on peut tout à fait imaginer d’autres recettes et d’autres messages en fonction des publics ciblés, comme les enfants, les scolaires, les seniors… », poursuit-elle.

Les sachets et leur logo intelligent (appelé Bleam), personnalisable à l’envi, peuvent s’adapter facilement à d’autres établissements et l’application UBleam, géolocalisée, permet aussi la personnalisation ou la régionalisation des messages transmis. On peut même imaginer des informations fournies sur un événement ou une entreprise, un espace touristique ou professionnel…

Au total, deux ans auront été nécessaires pour arriver au produit actuel du Biscuit Connecté, dont les objectifs de vente dépassent les 2 millions d’unités par an pour le seul réseau Santé-Cité (50 000 pour la Clinique Pasteur). Le Groupe Poult entre ainsi de plain-pied sur le marché de la nutrition santé avec un produit sain et premium dont le profil nutritionnel est riche en Oméga 3. « Le potentiel de ce marché est de l’ordre de plusieurs dizaines de millions de sachets de biscuits par an », explique-t-elle. L’industriel envisage d’ailleurs de poursuivre d’autres partenariats avec l’association BBC, comme avec la start-up UBleam avec qui il collabore déjà sur la maintenance de ses machines. A partir d’un bleam collé sur une machine dans l’usine, on peut par exemple avoir accès à son mode d’emploi, aux dernières informations sur les opérations de maintenance réalisées, etc. 

Racheté par le fonds Qualium à la mi-2014, le Groupe Poult (750 salariés, 190 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015) investit depuis longtemps dans l’innovation collaborative et l’open innovation. En 2013, il a ouvert un incubateur pour accueillir des start-up innovantes de l’agroalimentaire, et par la suite s’est associé avec le FabLab toulousain Artilect pour concevoir un prototype d’imprimante 3D alimentaire… « On pourrait imaginer l’envoi d’un simple fichier pour personnaliser un produit alimentaire ou adapter l’apport calorifique en fonction du profil diabétique », souligne Laurent Noel, en charge du projet, sur le site de Bpifrance.

Alors, à quand le biscuit imprimé ? « Notre partenariat avec Artilect se poursuit. Avec eux, nous venons juste de terminer de former une équipe interne à l’utilisation de la machine pour que nous puissions faire des tests en toute autonomie sur l’usine de Montauban. Par ailleurs, nous sommes encore en pleine exploration sur ce sujet de l’impression alimentaire, en termes de business model notamment », conclut Camille Panassié.

* Actuellement, à l’initiative de Toulouse Métropole, UBleam accompagne avec quatre autre startups (Syntony, Efficiencia, Eurecia et Connit) la délégation de la French Tech Toulouse à la French Touch Conference qui se tient à New York du 21 au 23 juin 2016.

Les chiffres clés

GROUPE POULT

  • Activité : fabricant de biscuits
  • Création : 1883
  • Effectif : 750
  • Chiffre d’affaires 2015 : 190 millions d’euros

UBLEAM

  • Activité : réalité augmentée
  • Création : 2011
  • Effectif : moins de 20 salariés
  • Chiffre d’affaires 2015 : non communiqué

ARTERRIS

  • Activité : coopérative agricole
  • Création : 1900
  • Effectif : 1800
  • Chiffre d’affaires 2015 : 750 millions d’euros

CLINIQUE PASTEUR

  • Activité : clinique privée
  • Création : 1957
  • Effectif : 1400
  • Chiffre d’affaires : non communiqué

ASSOCIATION BLEU-BLANC-COEUR

  • Activité : association pour la promotion de l’agriculture
  • Création : 2000
  • Effectif : 10

 

Découvrez les lauréats du Prix 2016 et quelques articles associés : 

Alliancy le prix récompense ses lauréats 2016
Notre dossier concernant le Prix Alliancy
Prix Croissance 2016 – Clips vidéo : Wildmoka, Orange et Avisto partagent à tout-va 
Prix Innovation 2016 – Schneider Electric et Lucibel collectent la donnée par la lumière
Prix spécial du Jury 2016 – Mécatronique : pari réussi pour les PME d’Acticap Industries


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *