Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Be-Bound et Famoco s’allient pour rendre la connectivité accessible à tous

Les start-up françaises Be-Bound, spécialisée dans les technologies de communication en champ proche et Famoco, qui produit des terminaux Android sécurisés, annoncent leur partenariat dans le but de démocratiser la connectivité dans des régions où le numérique est précaire.

Le partenariat de Be-Bound et de Famoco a pour objectif de fournir aux professionnels, issus notamment de pays émergents, des services Internet mobiles capables de fonctionner partout où il y a un signal téléphonique.

Albert Szulman, CEO et fondateur de Be-Bound © Be-Bound

« Nous sommes aujourd’hui fiers d’apporter notre pierre à l’édifice qui consiste en une solution globale optimisée pour les besoins spécifiques de ces régions mal desservies en services mobiles », commente Albert Szulman, CEO et fondateur de Be-Bound.

Avec cette Alliance, Be-Bound pourra garantir une connectivité mobile optimale sur tous les types de réseau (y compris la 2H) grâce à son algorithme breveté de compression, le N4B. Famoco intègrera la technologie de Be-Bound à ses terminaux qu’elle déploiera entre autres dans des pays en voie de développement comme le Laos et la Côte d’Ivoire.

 

Lionel Baraban, CEO et co-fondateur de Famoco ©Famoco

« Grâce à Be-Bound, nous pouvons désormais proposer des solutions légères qui limitent la consommation de data dans un contexte de maturité numérique inégale de la majorité des entreprises et professions issues des pays émergents », précise Lionel Baraban, CEO et co-fondateur de Famoco.

L’entreprise proposera à terme, des applications qui fonctionnent partout avec ou sans internet pour permettre aux professionnels de s’affranchir des exigences de débit minimum nécessaires à certaines transactions.

 

 

A lire aussi sur Alliancy


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *