Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

SFR & Vanexport : Trois questions à… Frédéric Auriol

Terminaux numériques : Trois questions à… Frédéric Auriol

Frédéric Auriol, Responsable grands comptes chez SFR

Frédéric Auriol, Responsable grands comptes chez SFR, a répondu à nos questions concernant l’utilisation des solutions techniques et des terminaux numériques de prépayé de Vanexport.

 

Quel intérêt, pour un opérateur comme SFR, de passer par un grossiste comme Vanexport ?
Les solutions techniques proposées par cette société, et ses concurrentes, sont très importantes pour SFR. Vanexport compte beaucoup, car il nous permet d’être présents dans des espaces commerciaux auxquels nous n’aurions pas accès sans sa technologie. Grâce à cela, l’ensemble des commerçants de France devient potentiellement une source de business si on trouve un intérêt commun, bien évidemment.

 

Le marché prépayé numérique connaît une baisse significative depuis dix-huit mois et l’arrivée des offres commerciales de Free. Ce secteur reste-t-il stratégique pour SFR ?
On en convient tous, Free a un peu bouleversé la donne. Il n’en reste pas moins que, sur les réseaux de proximité, nos volumes de ventes [pas le chiffre d’affaires, ndlr] sont toujours en progression.

 

Les terminaux numériques, comme ceux de Vanexport, peuvent-ils permettre à SFR de proposer d’autres produits prépayés numériques ?
Nous avons récemment lancé une carte de paiement prépayé en partenariat avec Mastercard, SFR Paycard. C’est typiquement pour nous un relais de croissance dans les réseaux où il y a un intérêt pour ce type de cartes et leur recharge. Les commerces de proximité ont un avantage : leur nombre. Si on inclut les agences bancaires, ça fait plus de 70 000 points de contact… On y touche des cibles diverses et variées.

 

Lire aussi : Vanexport à fond sur le prépayé

 

Cet article est extrait du n°3 d’Alliancy le mag – Découvrir l’intégralité du magazine


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *