Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Valeo récompense les ingénieurs de la voiture de demain

Article-Valeo-

De gauche à droite, les lauréats du premier prix, Ana Carla Sa Campos et Alexandre Bemquerer, accompagnés de Guillaume Devauchelle, directeur de l’innovation de Valéo et Jacques Aschenbroich, son Directeur général

L’équipementier automobile français Valeo a dévoilé ce vendredi 17 octobre,à l’occasion d’une conférence de presse, le palmarès de son concours international dédié à l’innovation automobile. Pour cette première édition, le groupe a ouvert le challenge aux élèves ingénieurs et étudiants d’universités techniques du monde entier en leur demandant d’imaginer l’équipement qui rendrait, d’ici 2030, la voiture plus intelligente et plus intuitive. Plus de 1000 équipes, émanant de 55 pays se sont inscrites avant que 7 d’entre elles soient sélectionnées et s’affrontent devant un jury composé de personnalités du monde scientifique.

Sécurité routière et économie d’énergie

Le premier prix d’une valeur de 100 000 euros a été attribué à Alexandre Marques Bemquerer et Ana Carla Sa Campos, deux jeunes étudiants de l’Université Fédérale du Minas Gerais (Brésil) qui se proposent de réinventer la transmission mécanique en couplant la pompe et le moteur hydraulique. Un concept qui entrainerait une réduction de la consommation et des émissions de CO2.  Qualifié de « rupture technologique » par Jacques Aschenbroich, le DG de Valeo, ce projet résolument tourné vers la mécanique, reflète bien la tendance qui s’est dessinée à l’occasion de cette compétition.

En effet, plus d’1/4 des dossiers déposés par les étudiants concernaient la thématique « Réduction de la consommation d’énergie ».  Une problématique sur laquelle a d’ailleurs travaillé une équipe de jeunes chercheurs canadiens de l’Université d’Ottawa qui ont remporté le deuxième prix ex-aequo. En associant la technologie embarquée à la connectivité, ils proposent un système complet d’hybridation électrique qui permet de passer d’un mode de conduite urbain à un mode routier/autoroutier, optimisant ainsi la consommation d’énergie.

Enfin, le défi de la sécurité routière a aussi beaucoup mobilisé les étudiants. L’équipe de l’Université de Waterloo, qui a aussi remporté le deuxième prix ex-aequo, a imaginé un système de communication de véhicule à véhicule qui s’appuie notamment sur une synchronisation temporelle liée aux récepteurs GPS de chaque véhicule. Une innovation qui permettrait par exemple de prévenir les automobilistes d’un accident ou d’un freinage d’urgence en quelques millisecondes.

Jacques Aschenbroich a profité de cette occasion pour lancer le coup d’envoi de la seconde édition de ce concours d’innovation.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *