Cet article fait partie du dossier

Dossier - Station F, lieu « phare » de Paris
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Antoine Petit (Inria) « En IA, à nous aussi de faire des choix »

Inria fête ses 50 ans cette année. L’occasion de revenir sur les activités de cet institut de recherche et son rôle dans l’écosystème français de l’innovation avec son PDG, Antoine Petit, nommé en septembre 2014 et pour cinq ans.

Antoine Petit, président-directeur général d'Inria

Antoine Petit, président-directeur général d’Inria

AlliancyLa France vient de se positionner sur l’intelligence artificielle. Quel a été votre rôle dans ce plan France IA ?

Antoine PetitModestement, nous sommes en quelque sorte à l’origine de France IA, après avoir continuellement poussé dans cette direction*. Quand Microsoft ou Facebook traverse l’Atlantique pour venir travailler avec nous et d’autres, on ne peut que s’interroger… En France, nous avons toutes les compétences pour jouer un rôle dans ce domaine et faire en sorte que la création de valeur et d’emploi se passe aussi ici. Simplement, il faut que ce soit une priorité nationale et que les investissements suivent. D’où cette grande stratégie qui, je l’espère, au vu du travail accompli aujourd’hui, sera utilisable demain [après la Présidentielle, NDLR].

Cet article est réservé à nos abonnés, Connectez-vous !

Vous n’êtes pas encore abonné ? Intégrez la communauté Alliancy
Et accédez à l’intégralité des articles de la rédaction, et bien plus encore…Je découvre