Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

La soif de conquête d’AwoX

Récemment introduit en bourse, ce pure-player des technologies dédiées à l’univers de la maison cumule les récompenses depuis six mois. L’occasion de revenir sur le succès de cette PME et ses perspectives de développement sur le terrain fertile des objets connectés.

Alain-Molinie Awox-article

« Notre cœur de métier, c’est de rendre la maison intelligente, mais de façon non-intrusive« , Alain Molinie PDG d’AwoX  ©Agence REA/Sylvain Thomas

Fin juin, AwoX a remporté le prix de la Sécurité de la première édition du Trophée des Objets connectés. Ce prix récompensait l’innovation CamLight, une ampoule hybride LED basse consommation Wi-Fi intégrant une caméra de vidéosurveillance contrôlable à distance. Elle permet de surveiller la maison en son absence, de lever le doute en cas d’alarme intrusion ou de surveiller les enfants… Elle sera commercialisée fin 2014.

Déjà détentrice de dix-neuf brevets, la PME montpelliéraine a également décroché, ces six derniers mois, deux autres prix majeurs. D’abord, au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas en janvier, pour ses ampoules musicales StriimLIGHT, dont elle a déjà vendu plus de 70 000 exemplaires. Puis, au MedPi, en mai dernier, pour sa gamme d’ampoules multi-couleurs SmartLIGHT (bluetooth pilotable).

« Toutes ces récompenses valorisent notre capacité unique d’innovation sur le marché du lighting hybride et nous encouragent à développer des nouveaux usages qui rendent toujours plus intelligentes les ampoules, des produits indispensables à notre quotidien », se félicite Alain Molinie, PDG et co-fondateur de la société. « Ces prix signifient d’une part que le marché du smart home est clairement en train de décoller. Et, d’autre part, que nos produits sont à la hauteur des attentes des consommateurs. »

 Dans le monde émergent des objets connectés, AwoX fait en effet office de précurseur. Créée il y a déjà dix ans, l’entreprise connaît un succès croissant. Depuis le lancement il y a deux ans de ses produits propres, sa marque est devenue une référence dans les technologies et communications de la maison. Notamment dans le lighting hybride, une technologie d’éclairage inventée par l’entreprise. 

Sa récente introduction en bourse en avril dernier (sur le compartiment C réservé aux capitalisations inférieures à 150 millions d’euros), confirme ce succès. « Après des années de financement par le capital-risque, nous sommes devenus leader mondiaux dans notre secteur, commente Alain Molinie. L’entrée en bourse est l’aboutissement logique de notre croissance. Nous allons désormais nous développer à marche forcée. Notre cœur de métier, c’est de rendre la maison intelligente, mais de façon non-intrusive. Nous truffons la maison de capteurs pour mettre internet partout, dans tous les objets, de la chaine hifi à la télé en passant par les ampoules. Nous souhaitons que notre marque devienne la référence mondiale dans le domaine des objets connectés de la maison d’ici quelques années.»

Des projets plein les poches 

 Pour séduire les investisseurs, la PME a des arguments. AwoX n’hésite à mettre en avant son expérience en matière de technologies DLNA (Digital Living Network Alliance), un standard d’interopérabilité permettant le contrôle d’appareils multimédia indépendamment de leur marque ou de leur nature. A tel point que la PME est devenu, ces dernières années, l’un des principaux fournisseurs de kits logiciels DLNA. Aujourd’hui, elle est même membre à vie du conseil d’administration DLNA, aux côtés de géants comme Intel, Microsoft ou Samsung. Une autre preuve de son poids sur le marché.

 Surtout, ses poches débordent de projets… La société travaillerait déjà sur une nouvelle invention : l’ampoule odorante. Le haut-parleur cède la place à un diffuseur d’huiles essentielles, pour une atmosphère non seulement lumineuse, mais également olfactive. AwoX entend aussi élargir son offre dans la vidéo connectée et l’audio. L’entreprise a d’ailleurs présentée l’enceinte connectée StriimSound, un produit puissant (80 Watts) connectable en bluetooth, Wi-Fi, Ethernet et USB, et pilotable à distance par Smartphone sous iOS ou Android.

 Prochainement, les dirigeants, Alain Molinie et Eric Lavigne, veulent étendre leur réseau de distribution à quarante pays d’ici à trois ans. Pour l’instant, ils couvrent la France, la Suisse et l’Autriche et un développement est en cours en Italie, en Allemagne et aux Etats-Unis. « Nous allons également étoffer notre catalogue dès cette année pour passer de 5 à 17 produits. Fin juin, nous comptions 15 produits commercialisés ou prévus pour le mois d’octobre, dont les ampoules CamLight. D’ici à 2016, notre objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros, contre 7 millions l’an dernier ; de multiplier par deux l’équipe de R&D et, par trois, celle des vendeurs », conclut Alain Molinie, optimiste. L’effectif est de 42 personnes à l’heure actuelle.

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *