Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Emploi – Les TIC embauchent !

Les TIC embauchent !Sopra Group annonce un plan de recrutement de 2 500 informaticiens cette année, dont 1 600 en France. CGI en cherche 1 200 ; GFI, 500 ; Synchrone, 450 ; Econocom, 300, Micropole, 300 ; Keyrus, 280 ; ITS ou Infotel, 200…

La liste est loin d’être exhaustive, sans oublier les nombreuses PME qui peinent à recruter faute de visibilité. Quelle est la vraie situation de l’emploi dans le secteur informatique ? Après huit mois de hausse (+ 18 %), le chômage a légèrement baissé en février. Pôle Emploi recense 36 900 demandeurs d’emploi dans la catégorie systèmes d’information et de télécommunications, en février, soit quatre cents de moins qu’en janvier. Il faut remonter à novembre 2005 pour retrouver un chiffre aussi élevé. Preuve du décalage entre l’offre et la demande, seulement 13 783 offres dans l’informatique ont été confiées à l’Apec en février. C’est une baisse de 4 % par rapport à février 2012, qui cache une forte disparité entre les métiers. La fonction direction informatique est à la peine (– 8 %) ; la maîtrise d’ouvrage baisse aussi (– 3 %). En revanche, l’exploitation et la maintenance sont en hausse (+ 10 %) comme les systèmes et réseaux (+ 9 %), face au Web toujours à la fête (+ 21 %).

+ 14% de postes créés en 2013
Selon les prévisions de l’Apec, l’informatique devrait rester un « poids lourd » de la création d’emploi en 2013, avec 33 500 à 38 000 postes créés, soit 14 % de plus qu’en 2012. « Cela représente la plus forte progression du marché de l’emploi des cadres. Ces chiffres se situent dans la fourchette haute, ce qui est plutôt une bonne nouvelle », souligne le directeur général de l’Apec, Jean-Marie Marx. La situation devrait donc s’améliorer, sous réserve que la conjoncture suive.

 

Cet article est extrait du n°3 d’Alliancy le mag – Découvrir l’intégralité du magazine


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires (3)

  1. par Paul75

    « Selon les prévisions de l’Apec, l’informatique devrait rester un « poids lourd » de la création d’emploi en 2013, avec 33 500 à 38 000 postes créés »
    => Confusion classique entre recrutements et créations d’emplois : les 33 500 à 38 000 emplois sont des prévisions de recrutements et non pas de créations d’emplois !
    En raison d’un turnover record, il n’y a en moyenne qu’un emploi créé pour 7 à 8 recrutements dans l’informatique.
    Ex. en 20012 : 33 400 recrutements « bruts » pour 4220 créations d’emploi « nettes » (sources Apec)
    Cf. http://munci.org/Informatique-des-offres-d-emplois-bidons-au-mirage-des-emplois-non-pourvus