Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Accélération générale en Rhône-Alpes pour Minalogic

Le pôle de compétitivité Minalogic lance un programme d’accompagnement en faveur du développement des entreprises rhônalpines.

Isabelle Guillaume, déléguée générale de Minalogic.

Isabelle Guillaume, déléguée générale de Minalogic.

Après une extension de ses activités au secteur logiciel fin 2013, le pôle de compétitivité du numérique Minalogic veut accompagner dans leur développement l’ensemble des entreprises rhônalpines de l’IT. Les programmes de ce spécialiste notamment de la micro-nanoélectronique comprennent un travail sur les business plan et le marketing, l’accès au financement, l’accompagnement de la démarche export, les recrutements… Minalogic a conclu un partenariat avec le cluster EDIT fin novembre 2013, afin notamment de rendre plus efficace ce projet. 

Minalogic joue sur le facteur géographique pour aider les acteurs du numérique de la région. « Cette proximité est clé pour valoriser et amplifier la R&D collaborative entre les acteurs et favoriser ainsi aussi bien la mise au point des produits innovants de demain que la croissance des entreprises », précise Philippe Wieczorek, Directeur du groupe Logiciel de Minalogic. De plus, « Minalogic exploitera notamment toutes les synergies existant autour de l’axe Lyon-Grenoble : les entreprises rhônalpines accèderont aux compétences et innovations technologiques mises au point à Grenoble pour compléter l’offre qu’elles ont développée ; de leur côté, les entreprises grenobloises seront sensibilisées par leurs homologues et partenaires lyonnais à la culture d’accès au marché », poursuit Philippe Wieczorek. 

Parmi les principaux concernés par cette initiative : les éditeurs de logiciel souffrant d’un manque de débouchés pour leurs produits. Minalogic estime que le développement à l’international est la meilleure réponse à cette problématique. Le pôle travaille sur le sujet de l’internationalisation depuis longtemps, avec des acteurs comme Movea (fabrication de composants électroniques), DeFacto (établissement public de gestion) ou encore Virtual Open Systems (développement de logiciel).

En parallèle, Minalogic s’investit dans 3 autres actions régionales : le programme Ambition Logicielle Grenoble ; un projet de centre de conception logicielle au côté de CEA et STMicroelectronics ; et l’initiative de Laboratoire as a Service (LaaS), qui offrira d’ici 2015 la possibilité aux jeunes pousses de tester leurs produits.

Photo : Franck Ardito


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *