Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Innovation – Décrocher un job dans une start-up

Les deux fondateurs de Bunkr, qui travaillaient en agence de communication où ils créaient au quotidien de traditionnels PowerPoint, ont mis au point dans le cloud un outil permettant de réaliser des présentations simples et rapides. Jeunes et dynamiques, elles le sont toutes ! Ces dix jeunes pousses françaises recrutent pour accompagner une croissance qu’elles doivent à leur créativité et à un positionnement juste.

Six embauches chez Bunkr
Les deux fondateurs de Bunkr, qui travaillaient en agence de communication où ils créaient au quotidien de traditionnels PowerPoint, ont mis au point dans le cloud un outil permettant de réaliser des présentations simples et rapides. Née en avril 2013, Bunkr compte déjà plus de 6 500 utilisateurs, dont 200 payants, dans plus de 100 pays. La start-up rouennaise (cinq personnes), qui prévoit pour 2013 un chiffre d’affaires de 30 000 euros, souhaite structurer son équipe technique, développer sa R&D et attaquer l’international. Elle envisage pour la fin d’année une levée de fonds de 1 million d’euros (www.bunkr.me/fr/jobs).

 

Focusmatic cherche ingénieurs
La start-up parisienne de six personnes, créée mi-2012 et déjà rentable, a développé un outil de big data en mode cloud qui aide les entreprises à faire le tri dans les masses d’informations issues d’Internet les concernant et à disposer de données en temps réel. La société est née de l’envie de ses trois créateurs d’appliquer au monde du numérique une technologie d’analyse de risque en temps réel pour salles de marché et traders. Focusmatic, qui sort une nouvelle offre « Freemium », espère multiplier sa clientèle (dont 50 % à l’international) par dix, voire par cent (job@focusmatic.com).

 

1001pharmacies.com recrute quatorze personnesEn 2010, Cédric O’Neill, jeune pharmacien de 24 ans, anticipait déjà l’autorisation de la vente en ligne de médicaments et les difficultés pour les pharmaciens de se lancer sur Internet.
En 2010, Cédric O’Neill, jeune pharmacien de 24 ans, anticipait déjà l’autorisation de la vente en ligne de médicaments et les difficultés pour les pharmaciens de se lancer sur Internet. Durant un « Startup Week-end » à Toulouse, il rencontre Sabine Safi, alors responsable marketing Internet. Ensemble, ils imaginent 1001pharmacies.com, un site mutualisé pour les officines françaises qu’ils lancent fin 2012, peu avant la loi sur le médicament en ligne. Objectif, d’ici à fin 2013, pour la PME montpelliéraine de 10 salariés : un réseau de 500 pharmacies abonnées et un million d’euros de ventes en ligne (rh@1001pharmacies.com).

 

Commerciaux et développeurs pour Wisembly
La société parisienne Wisembly a conçu une solution collaborative en mode cloud permettant de préparer, d’animer et d’assurer le suivi des réunions en entreprise. Ses abonnés sont principalement des grands comptes qui utilisent son service pour mieux collaborer (partage de documents, collecte de feedbacks, archives des différentes sessions de travail, statistiques détaillées). La start-up de quinze salariés compte près de 300 clients en France et en Europe. Elle prévoit un chiffre d’affaires de 1,5 million d’euros cette année, contre 0,7 million en 2012 (romain@wisembly.com).

 

HiKoB conçoit des systèmes pour « capturer votre environnement, pour alimenter vos bases de données et systèmes d’information », en vue de tester des produits et services dans leur contexte d’utilisation grâce à des données enregistrées dans des conditions réelles, en environnement extérieur ou mobile. Entre deux et cinq recrutements pour HiKoB
HiKoB conçoit des systèmes pour « capturer votre environnement, pour alimenter vos bases de données et systèmes d’information », en vue de tester des produits et services dans leur contexte d’utilisation grâce à des données enregistrées dans des conditions réelles, en environnement extérieur ou mobile. La start-up (500 000 euros de chiffre d’affaires en 2012, 8 personnes) déploie ses solutions dans les domaines de la ville intelligente, du transport, de la défense… Fondée par des chercheurs de l’Inria, de l’Insa et de l’ENS Lyon, HiKoB prévoit un déploiement commercial en 2014 en France et à l’export et le lancement d’une nouvelle offre produit (jobs@hikob.com).

 

Cinq CDI et un contrat d’alternance chez Jiminy
Etablie à Nice et Montpellier, Jiminy a mis au point une solution de pilotage d’affaires en ligne dédiée aux entrepreneurs indépendants. Elle se veut en rupture avec les solutions de gestion et de prévisionnel très techniques grâce à une méthode basée sur la simulation de cas d’entreprises qui permet à l’entrepreneur de se projeter dans de multiples situations réalistes et conformes à ses objectifs (régimes sociaux, objectifs de prix, de revenus, de temps). La start-up de six personnes aborde la phase de commercialisation et anticipe son développement en 2014 (jobs@jiminy.fr).

 

Douze opportunités chez le nantais KiwatchObjectif de cette start-up créée début 2011 : donner accès aux particuliers et aux TPE à un service domestique de vidéosurveillance, à un prix abordable.
Objectif de cette start-up créée début 2011 : donner accès aux particuliers et aux TPE à un service domestique de vidéosurveillance, à un prix abordable. Après quatorze mois de R&D, elle a mis sa solution sur le marché tout en préparant une levée de fonds, concrétisée début 2013.
Kiwatch vend son service en ligne via un partenariat avec Bouygues Telecom. En forte croissance, l’entreprise de douze salariés escompte 12 000 nouveaux clients sur les douze mois à venir. Elle prévoit un chiffre d’affaires de 920 000 euros en 2013 (contact@kiwatch.com).

 

Genymobile ouvre des postes pour le M2M
Début 2011, cette PME parisienne est née du constat qu’il n’existait pas d’éditeur soutenant le système d’exploitation Android. Depuis, l’ESN, qui a participé à la création de l’Android Business Group, conçoit des interfaces sur le système d’exploitation de Google pour JCDecaux, Orange, EDF, SNCF et Thales.
Genymobile, qui veut soutenir sa forte croissance (plus de 2 M€ de chiffre d’affaires en 2012, 4 millions prévus en 2013, 38 salariés) sur tout le territoire par une politique de recrutement généreuse, ouvre plus de 25 postes (http://genymobile.recruiterbox.com).

 

Neuf emplois chez Wooxo, protecteur de donnéesCréée en 2010 à La Ciotat, Wooxo conçoit des boîtiers associant matériels et logiciels, dédiés à la collecte et la sauvegarde professionnelles.
Créée en 2010 à La Ciotat, Wooxo conçoit des boîtiers associant matériels et logiciels, dédiés à la collecte et la sauvegarde professionnelles. Ces solutions clés en main, sur abonnement, garantissent aux TPE-PME une reprise d’activité rapide, même en cas de sinistre majeur, et une protection contre la fuite de données. Pour distribuer ses box en France, puis à l’international, Wooxo (18 salariés) noue des partenariats avec des revendeurs informatiques et télécoms, d’où neuf embauches. Labellisée Entreprise innovante, elle table en 2013 sur une croissance de 40 à 50 % de son chiffre d’affaires, de 2,90 M€ en 2012 (welcome@wooxo.fr).

 

Plus d’une douzaine de recrutements pour ZebazCette PME de 50 personnes, fondée à Nantes en 2009, compte devenir le leader des annuaires de décideurs professionnels en France.
Cette PME de 50 personnes, fondée à Nantes en 2009, compte devenir le leader des annuaires de décideurs professionnels en France. Elle a donc développé un service de mise à disposition de données en mode cloud avec mise à jour continue. Face au big data, qui nécessitera aussi des informations fiables et exploitables, elle se positionne sur ce marché. Zebaz prévoit un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros cette année, en croissance de 100 % chaque année (fpi@zebaz.com).

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *