Sylvain Fievet, directeur de publication d'Alliancy

A l’initiative du magazine Alliancy et du Cercle des transformateurs, Sylvain Fievet est un entrepreneur engagé en faveur du « travailler ensemble pour innover plus vite » : « Nous évoluons dans un monde complexe, mouvant, où une simple idée peut tout faire basculer. Les entreprises, les organisations, les hommes doivent engager une dynamique d’innovation forcée, s’approprier de manière vitale les technologies, repenser les modèles avec le support du digital, anticiper les besoins humains et adapter leur gouvernance. Pour y parvenir, il est important de créer de la transversalité, du lien : d’un secteur à l’autre et d’un métier à l’autre.»

Dans cette chronique, Sylvain Fievet va à la rencontre des champions de la transformation. Au sein des entreprises, auprès des start-up ou chez les prestataires les plus avisés, ils évoquent les nouvelles alliances qu’ils ont noué et les approches d’innovation et de co-innovation qu’ils ont fait émerger. Comprendre leur quotidien, leur réussite pour s’inspirer, c’est l’objectif de ces Coups de Boost  que vous retrouverez régulièrement sur alliancy.fr.

Retrouvez les derniers articles de cette chronique :
Voir tous les articles

Rencontre avec Nelly Brossard (Ex. Maïf)

Avec l’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs et de technologies digitales d’une part, et la nécessité de répondre aux attentes des clients d’autre part, le monde de l’assurance se retrouve forcé à se réinventer.

+Simple.fr, Alan, Otherwise… de nouveaux acteurs s’implantent sur le marché de l’assurance avec des solutions spécifiques permettant d’effectuer l’élaboration d’un devis ou un remboursement en temps réel. L’objectif : répondre aux attentes de clients devenus hyper connectés et soucieux de gérer leurs opérations avec fluidité. « Les codes de ces nouveaux entrants montrent la voie à suivre aux acteurs traditionnels quant aux exigences des clients », se réjouit Nelly Brossard, ancienne directrice marketing et digital de la Maïf.

Les compagnies d’assurance tentent ainsi de se réinventer. De la téléassistance à la vidéosurveillance, des services innovants sont proposés, notamment avec l’IoT. Les systèmes d’information des compagnies s’ouvrent ainsi sur l’extérieur pour permettre l’intégration d’API.

Dans cette démarche d’innovation, le facteur temps est l’une des principales préoccupations des assureurs. « Il y a un enjeu d’urgence criant. Mais il est aussi impératif de prendre le temps de réfléchir à la meilleure manière d’accélérer le time to market et de laisser les collaborateurs s’approprier les nouvelles techniques ».

La priorité est d’accompagner le changement de culture des équipes. «  L’humain est un point crucial, la vraie innovation n’est pas technologique mais dans le mode de management. Il faut donner du sens au projet et y engager de manière participative les collaborateurs ». Pour optimiser l’expérience client, beaucoup d’assureurs se penchent donc sur l’amélioration de l’expérience des collaborateurs.

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *