Une chronique de Pierre Berthoux, journaliste Alliancy

Lorsqu’il est question d’aborder la transformation numérique des entreprises, on pense systématiquement aux grandes lignes, aux mouvances et ruptures qui animent l’innovation. Et en matière de disruption, les idées ne manquent pas. Mais dans quelle mesure aboutissent-elles à une redéfinition des pratiques, à la mise en œuvre opérationnelle de solutions qui bénéficient directement aux métiers ? De la même manière, qui sont les hommes et les femmes qui incarnent cette transformation sur le terrain et la font vivre ? La chronique « Praxis Numericus » souhaite donner un visage à la transformation digitale :  un regard pratique et précis sur ceux qui matérialisent l’idéation, en créant des solutions agiles et utiles pour leur entreprise.

 

Retrouvez les derniers articles de cette chronique :
Voir tous les articles

#GoogleNext19 : Nina Harding présente comment Google collabore avec ses partenaires

[VIDEO] De retour de San Francisco à l’occasion du Google Cloud Next 2019, Alliancy vous propose une série d’entretiens d’acteurs clés chez Google ainsi que de clients de la firme californienne. Une façon de partager la vision stratégique de l’écosystème gravitant autour de Google et des technologies qui vont façonner le cloud de demain.

Pour ce troisième entretien, nous rencontrons Nina Harding, Global Chief, Partner Strategy & Programs chez Google. Elle a pour mission de comprendre les besoins des partenaires de Google pour accroître au mieux leur rentabilité. Un rôle qui permet selon elle de « les booster, les inspirer et de leur donner les outils, les ressources, les connaissances, la formation… » nécessaires à l’accélération de leur business.

« Pour nous, ce qui est important, c’est que les données du client lui appartiennent »

Cet accompagnement pose la question de la réversibilité des données et de la dépendance des entreprises dès lors qu’elles intègrent l’écosystème de Google. Nina Harding garantit que pour Google, « ce qui est important, c’est que les données du client lui appartiennent ». Un propos qui fait écho à l’annonce de la plateforme multi-cloud Anthos en début de mois, assortie d’une promesse garantie de sécurité et de confiance vis à vis des données de l’utilisateur.

Enfin, l’écosystème de Google est caractérisé par des différences géographiques au niveau de la maturation et la vitesse de l’innovation des clients avec lesquels la firme californienne collabore. Nina Harding propose un éclairage sur les acteurs les plus prometteurs en matière d’innovation : cap sur l’Asie-Pacifique et l’Amérique latine, régions marquées par un bond en avant en matière de progrès technologique.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *