Sylvain Fievet, directeur de publication d'Alliancy

A l’initiative du magazine Alliancy et du Cercle des transformateurs, Sylvain Fievet est un entrepreneur engagé en faveur du « travailler ensemble pour innover plus vite » : « Nous évoluons dans un monde complexe, mouvant, où une simple idée peut tout faire basculer. Les entreprises, les organisations, les hommes doivent engager une dynamique d’innovation forcée, s’approprier de manière vitale les technologies, repenser les modèles avec le support du digital, anticiper les besoins humains et adapter leur gouvernance. Pour y parvenir, il est important de créer de la transversalité, du lien : d’un secteur à l’autre et d’un métier à l’autre.»

Dans cette chronique, Sylvain Fievet va à la rencontre des champions de la transformation. Au sein des entreprises, auprès des start-up ou chez les prestataires les plus avisés, ils évoquent les nouvelles alliances qu’ils ont noué et les approches d’innovation et de co-innovation qu’ils ont fait émerger. Comprendre leur quotidien, leur réussite pour s’inspirer, c’est l’objectif de ces Coups de Boost  que vous retrouverez régulièrement sur alliancy.fr.

Retrouvez les derniers articles de cette chronique :
Voir tous les articles

Rencontre avec Gianmaria Perancin (USF)

L‘USF – Association des Utilisateurs SAP Francophones (65 bénévoles) a pour mission de protéger et servir ses 450 adhérents entreprises (75 % du CAC40 et 66 % du SBF120) pour porter leur voix auprès de l’éditeur SAP. Les 10 et 11 octobre, l’événement majeur de l’écosystème SAP a été organisé à Lyon pour parler de transformation numérique.

« Nous voulons passer dans un mode plus collaboratif pour créer de la valeur, avec l’humain au centre de tous les changements », explique Gianmaria Peracin, président de l’association.

Les grandes questions : Quel est le modèle de licencing proposé par SAP ? Quel ROI puis-je attendre d’une solution technologique ? Comment SAP peut-il être plus agile ? SAP porte encore une image trop rigide quant aux sujets d’innovation comme l’IoT, la blockchain, l’intelligence artificielle… Le client SAP qui veut s’interfacer avec une autre entreprise ne doit pas se sentir bloqué et doit pouvoir le faire en toute transparence. La question de la confiance est importante. Il faut travailler avec SAP pour parler d’une voix sur l’ensemble des attentes. « Et plus on sera nombreux face à SAP, plus on sera entendu ! » 

Article mis à jour le 14 novembre.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *