Sylvain Fievet, directeur de publication d'Alliancy

A l’initiative du magazine Alliancy et du Cercle des transformateurs, Sylvain Fievet est un entrepreneur engagé en faveur du « travailler ensemble pour innover plus vite » : « Nous évoluons dans un monde complexe, mouvant, où une simple idée peut tout faire basculer. Les entreprises, les organisations, les hommes doivent engager une dynamique d’innovation forcée, s’approprier de manière vitale les technologies, repenser les modèles avec le support du digital, anticiper les besoins humains et adapter leur gouvernance. Pour y parvenir, il est important de créer de la transversalité, du lien : d’un secteur à l’autre et d’un métier à l’autre.»

Dans cette chronique, Sylvain Fievet va à la rencontre des champions de la transformation. Au sein des entreprises, auprès des start-up ou chez les prestataires les plus avisés, ils évoquent les nouvelles alliances qu’ils ont noué et les approches d’innovation et de co-innovation qu’ils ont fait émerger. Comprendre leur quotidien, leur réussite pour s’inspirer, c’est l’objectif de ces Coups de Boost  que vous retrouverez régulièrement sur alliancy.fr.

Retrouvez les derniers articles de cette chronique :
Voir tous les articles

Rencontre avec Christopher Potter (Ceo Vision)

Pour Christopher Potter, ancien DSI du groupe Crédit Agricole et actuellement Président-Fondateur de Ceo-Vision, l’excès d’e-mails et pièces-jointes tue la productivité. Il faut mettre l’utilisateur au centre de la plateforme.

Il existe actuellement un foisonnement d’outils collaboratifs, de chats, de gestion de tâches, de RSE alors qu’il faut partir du document. L’outil créé par Ceo-Vision « Go Fast », une alternative à Office365/SharePoint, est un outil de productivité centré sur la partie contenu. « Go Fast » est notamment utilisé par l’AIFE du Ministère de l’Economie et des Finances pour gérer la documentation de Chorus mais aussi par une agence fédérale en Belgique, les conseils départementaux, régionaux et entreprises privées.

A terme, Christophe Potter cherche à développer l’entreprise à l’international notamment aux Etats-Unis et en Belgique en ayant des partenariats de plusieurs formes : hébergeur ou conseil en transformation digitale.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *