Une chronique de Célia Garcia-Montero, journaliste Alliancy

Célia Garcia-Montero a rejoint la rédaction d’Alliancy en 2017, pour laquelle elle suit les sujets liés à l’Internet des objets. Se déployant dans les secteurs de l’industrie, de l’agriculture et des services, du sport à la santé, de la sécurité à la domotique, les objets connectés s’intègrent peu à peu à notre quotidien. Ils tendent à transformer durablement les métiers et à développer de nouveaux business-modèles, brassant des quantités de données toujours plus importantes. Pourtant, ils mettent du temps à convaincre les industriels, qui hésitent à les déployer par crainte que cela ne perturbe leur production. Dans « L’odyssée connectée », Célia présente ainsi des exemples de projets développés dans le B2B.

Retrouvez les derniers articles de cette chronique :
Voir tous les articles

L’énergie, élément clé du smart building

| Cet article fait partie du dossier « Internet des objets : quand les services se réinventent »

Radiateur connecté avec le groupe Muller, fenêtre intelligente réalisée avec Velux ou interrupteur automatique de Legrand… le groupe Netatmo multiplie les produits dans le smart building. Le sujet gagne en effet de l’importance avec les impératifs de performance énergétique. L’humidité dans un logement par exemple augmenterait de 40% le risque d’asthme chez les habitants, selon le baromètre de l’Habitat Sain 2017 mené par Velux. Or, seuls 7,1 % des logements français sont équipés d’appareils connectés en 2017 – bien moins qu’en Suède, où près de 20 % des logements en disposent, fait savoir Statista, le portail des statistiques. Le smart building représente ainsi une opportunité pour les acteurs du secteur, comme Qarnot Computing ou Lancey Energy Storage.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *