Chronique de Mounir Chaabane, Conférencier Sécurité et Stratégie IT

Spécialiste de la sécurité informatique et des conformités juridiques sur la protection des systèmes d’information, depuis plus d’une dizaine d’année Mounir exerce en tant que responsable de la sécurité informatique. Témoin des évolutions technologiques et des organisations dans les entreprises, il s’interroge sur la place de la cybersécurité à l’ère de la transformation numérique des modèles business et des usages.

Conférencier en sécurité économique auprès de l’INHESJ, c’est par une approche transversale qu’il tente de rapprocher les regards entre les utilisateurs des technologies du numérique et les professionnels de la cybersécurité. Pour une protection positionnée “entre le clavier et la chaise”, les enjeux de chacun ne doivent pas tuer le “Je”.

Mounir prépare actuellement la parution de son premier ouvrage “Digital parano”. Retrouvez dans cette chronique, en avant-première, les extraits des chapitres qui le constitueront.

Retrouvez les derniers articles de cette chronique :
Voir tous les articles

Télétravail et cybermenace : 4 conseils pour éviter la crise à domicile

Ne rajoutons pas de la crise à la crise ! En cette période de confinement, le travail à domicile est malheureusement propice à toutes les arnaques. Pas de chômage partiel pour les escrocs du numérique, tout au contraire, le moment est parfait pour eux pour bien profiter de la situation. Fraude au président, ransomware, phishing, vol de données… tout y passe. Avec un effet collatéral, l’encombrement des réseaux internet. Entre les VPN, les streaming et les jeux vidéo, les attaques vont aussi se concentrer sur la saturation des réseaux. Nous sommes tous concernés, voici quelques conseils pour éviter une crise à domicile.

Télétravail et cybermenace : 4 conseils pour éviter la crise à domicileSauvegarder, sauvegarder, sauvegarder !

Ce n’est pas le moment de perdre ses données personnelles et professionnelles. Nous sommes en confinement, personnes ne viendra nous aider. C’est le moment d’utiliser des clés USB et de sauvegarder en local, chez nous. Au maximum et régulièrement. Même (surtout !) pour les documents professionnels, crise oblige, ne prenons pas de risque. Cependant, il est recommandé de compresser et de chiffrer les sauvegardes avec les logiciels d’entreprise et d’utiliser des clés USB dédiés. Sauvegarder chez soi participe aussi à l’allègement des réseaux, surtout pour les documents volumineux.

Ne pas surestimer les anti-virus et anti-spam

Que ce soit pour notre activité personnelle et professionnelle, partons du principe que nous allons recevoir des mails douteux contenant des liens et des pièces jointes à ouvrir. Attention, les SMS sont aussi concernés. Méfions nous particulièrement des sujets proposant des liens de connections VPN, d’e-Learning et des liens pour des réunions à distance. Ne faire aucunement confiance aux mails et SMS sur des sujets de facturation et de contacts bancaires. La situation est parfaite pour la fraude au président, ciblant notamment les assistantes de direction et les fonctions administratives, RH et finances. C’est l’occasion de doubler les procédures de validation en vérifiant l’adresse des émetteurs ET en confirmant vocalement par téléphone auprès de plusieurs personnes. Méfions-nous des imitateurs !

> Lire aussi  :  Infographie – Comment télétravailler en toute sécurité

 

Ne pas encombrer les réseaux

Soyons honnête : nous allons tous nous ruer sur les plateformes de streaming, de jeux vidéo, les VPN d’entreprise, et les sessions d’e-learning. C’est le moment de bien séparer l’activité personnelle de l’activité professionnelle pour fluidifier les VPN. C’est aussi le bon moment pour se parler de vive voix par téléphone. Pour les discussions à plusieurs, les solutions de conférence vocale sont à privilégier. Pour les réunions via internet, pensons à désactiver les caméras ! Cela allège la consommation de données et, après tout, inutile de montrer notre petit intérieur à tout le monde ! Les échanges par textes sont aussi très efficaces via les messageries instantanées. Pour les mails et vidéos conférences, par pitié évitons les PowerPoint de 100 pages bourrés d’images, hormis pour les profs et l’éducation nationale. C’est le moment d’alléger nos échanges de documents. Enfin, pour les mises à jour des ordinateurs et des applications, il est recommandé de le faire durant la nuit. Les administrateurs sont invités à planifier les mises à jour aux horaires les plus fluides.

Mieux protéger sa vie numérique

Pour les achats sur internet, prenons l’habitude d’utiliser les cartes bancaires virtuelles fournies par les banques (e-carte). Elles évitent d’utiliser les numéros de nos cartes physiques et les transactions sont

garanties. Vérifions les adresses internet officielles pour toute information, car avec la crise, c’est la jungle dans les moteurs de recherche. Inutile de multiplier les sources douteuses d’actualités. Plus complexe, mais très utile, apprenons à nous servir des solutions de bureau virtuel. Très utile contre les virus et les ransomware, elles permettent de créer un espace de travail qui peut se faire attaquer sans risque de perte pour nos données. Et enfin, les plus paranos d’entre nous ne manqueront pas d’installer un firewall sophistiqué pour surveiller et filtrer dans le détail l’activité de nos ordinateurs sur internet. Efficace pour stopper les connections inutiles.

Bon courage à tous


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *