Mediarithmics lève huit millions d’euros pour soutenir sa croissance

Mediarithmics, plateforme intégrée de data marketing, a annoncé le 9 juin une levée de fonds de huit millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques (Jaïna Capital et Ventech) et de deux nouveaux fonds, Alliance Entreprendre et Adelie Capital. Les fonds permettront à la start-up d’accélérer la commercialisation de sa solution à l’international.

Stéphane Dugelay, CEO et fondateur de mediarithmics.

Stéphane Dugelay, CEO et fondateur de mediarithmics.

Créée en 2013 par Stéphane Dugelay, mediarithmics propose une technologie cloud ouverte et intégrée permettant de collecter l’ensemble des données online et offline de ses clients et prospects. Les entreprises utilisant mediarithmics peuvent ainsi collecter en un même endroit l’ensemble de leurs données, les analyser puis construire des campagnes marketing multicanales personnalisées et/ou monétiser des segments de profils à haute valeur.

Cette levée de fonds intervient dans un marché du data marketing en profonde mutation où les cartes ont été rebattues par les récentes évolutions juridiques et technologiques. Dans ce contexte de quête de transparence et de respect de la vie privée de l’internaute (RGPD…), la gestion dynamique des consentements proposée par mediarithmics lui permet de tirer son épingle du jeu.

Enquête Nouvelles priorités stratégiques pour la DSIPour Stéphane Dugelay, CEO et fondateur de la société : “J’ai pensé mediarithmics dès les premières lignes de code pour être un outil universel et durable. La conjoncture actuelle, et notamment la fin programmée du cookie tiers, confirme mon sentiment et ma vision : les acteurs du marché doivent s’appuyer sur une plateforme flexible, ouverte et capable de s’adapter simplement aux évolutions technologiques. Aujourd’hui, nous proposons toute une palette de fonctionnalités pour continuer à faire du marketing ciblé, respectueux des choix des consommateurs, sans ce traceur qui est amené à disparaître”.

La technologie développée par Mediarithmics est centrée sur une base de données graphe / multi-modèles capable de répondre à l’ensemble des cas d’usage marketing acquisition, CRM ou monétisation mais aussi adaptée à l’ensemble des utilisateurs de l’entreprise, du responsable de campagne jusqu’au data scientist. Là où les directions marketing devaient historiquement s’appuyer sur des outils silotés souvent mono-usages, mediarithmics apporte avec son infrastructure la capacité à donner de la cohérence à l’ensemble et synchroniser les différents outils et canaux marketing. L’ensemble des données sont collectées et interrogeables en temps réel pour favoriser une communication personnalisée et instantanée avec ses prospects et ses clients sur l’ensemble des points de contact.

Mediarithmics a construit sa croissance ces 3 dernières années avec des clients déjà très avancés dans leur gestion des données clients et qui opèrent, en France et à l’international, dans l’univers concurrentiel des GAFAs: Cdiscount et relevanC, Alliance Gravity, Fnac-Darty, Alliance Valiuz, Channel 4 (UK), France Télévisions, Webedia, La Presse (Canada) … 

Pour Grégoire Fremiot, Chief Revenue Officer de mediarithmics : “Nos réussites en France sont clairement exportables dans les autres pays européens et nord-américains où les dynamiques marché sont les mêmes. Nos premiers efforts pour vendre à l’étranger ont été payants et nous allons désormais pouvoir accélérer ce développement commercial. Notre objectif est de passer d’une position de leader local à celle de leader international.” En parallèle, une stratégie de partenariats avec les sociétés de conseil & agences devrait permettre à mediarithmics d’aller cibler plus largement les entreprises B2C de taille et maturité variable pour élargir son portefeuille clients.

“Notre forte traction commerciale et notre stratégie nous ont permis de convaincre 4 fonds Venture, Adélie Capital et Alliance Entreprendre, nouveaux entrants, et Jaina capital et Ventech, déjà au capital, de nous soutenir pour accélérer notre croissance. Leur investissement nous permet de poursuivre notre développement à l’international. ” conclut Stéphane Dugelay.

La société de 60 personnes continue à recruter dans ses deux bureaux de Paris et Londres avec plus de 20 postes ouverts d’ici la fin de l’année.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *