Laurence Le Coq nommée directrice de la recherche et de l’Innovation d’IMT Atlantique

Depuis 2017, l’ingénieure en génie chimique occupait les fonctions de directrice déléguée de la recherche et de l’innovation d’IMT Atlantique. Elle a été choisi le 13 janvier dernier pour superviser l’ensemble des activités de recherche de l’école.

Laurence Le Coq, nouvelle directrice de la recherche et de l’Innovation d’IMT Atlantique.

Laurence Le Coq, nouvelle directrice de la recherche et de l’Innovation d’IMT Atlantique.

Laurence Le Coq est ingénieure en génie chimique et titulaire d’un doctorat en génie des procédés de l’Institut national polytechnique de Grenoble (1996). Elle a occupé les fonctions de directrice de la recherche de l’École des Mines de Nantes de 2015 à 2017 et Directrice adjointe du laboratoire GEPEA (UMR CNRS) de 2010 à 2019, avant d’être nommée directrice déléguée de la recherche à IMT Atlantique.

Laurence Le Coq a mené des travaux de recherche remarqués dans les domaines des aérosols, des polluants gazeux et des milieux poreux au sein du laboratoire GEPEA. Une expertise et une expérience reconnues qui lui valent d’occuper plusieurs mandats scientifiques. Laurence Le Coq est ainsi membre du Conseil d’administration de l’Association Française d’Etudes et de Recherches sur les Aérosols (ASFERA), et de la Société Française de Génie des Procédés (SFGP), de la Commission Scientifique de l’)nstitut national de recherche et de sécurité au travail – INRS et du Conseil Scientifique de l’École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile (ESTACA).

Laurence Le Coq a activement participé ou assuré la coordination scientifique de plusieurs programmes européens et de mobilité internationale. Elle a également animé des programmes de recherche collaboratifs nationaux et établi des partenariats industriels.

Titulaire de l’habilitation à diriger des recherches en génie des procédés, Laurence Le Coq enseigne depuis plus de 20 ans dans les domaines des mathématiques pour l’ingénieur et du génie des procédés. Elle a signé ou cosigné de nombreuses publications parues dans 65 revues internationales et effectué plus de 120 communications dans des conférences nationales ou internationales. Laurence Le Coq a également dirigé ou codirigé 19 thèses de doctorat, encadrant 13 post-doctorants.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *