Mailjet racheté par son concurrent Mailgun

Le spécialiste français de l’e-mailing marketing Mailjet vient d’être racheté par son concurrent américain Mailgun et Thoma Bravo, société de capital-investissement axée sur le secteur des logiciels et des services technologiques. Mailgun bénéficiera  d’un réseau de distribution et de services dans 6 pays d’Europe.

Le service d'e-mailing américain Mailgun rachète le français Mailjet. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Le service d’e-mailing américain Mailgun rachète le français Mailjet. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Basée à San Antonio (Texas), Mailgun propose une infrastructure cloud par laquelle transitent plusieurs milliards d’emails chaque semaine, alliée à une offre d’API (Application Programming Interface ou système de connexion entre applications) qui permet aux équipes techniques d’envoyer, de recevoir et de tracer des emails directement depuis leurs propres systèmes d’information.

L’éditeur d’emails multilingue de Mailjet “Passport” permet aux équipes marketing et techniques de créer plus efficacement les modèles d’emails. Ses fonctionnalités de collaboration facilitent le travail d’équipe tout en permettant un meilleur contrôle de l’utilisation de la marque grâce à une logique de demandes de publications, de gestion des accès et des permissions, et de traçabilité des actions réalisées.

« Nous sommes très fiers de l’intérêt de Mailgun et Thoma Bravo pour la technologie “Passport”. » a déclaré Alexis Renard, PDG de Mailjet. « L’acquisition par Mailgun est une formidable opportunité pour promouvoir notre produit auprès d’une clientèle de grandes sociétés américaines et internationales. »

La nouvelle entité sera présente à travers le monde avec des implantations physiques sur 3 continents. Elle pourra conseiller et accompagner ses clients en anglais, français, espagnol et allemand. Ce service de proximité permettra de mieux répondre aux attentes des clients européens, mais aussi à celles des grands groupes internationaux, dont les projets associent des équipes multilingues et décentralisées sur plusieurs continents.

« Maintenant que Mailjet et Mailgun ont uni leurs forces, notre objectif est de devenir la plateforme emailing la plus utilisée au monde. » a déclaré Will Conway, CEO de Mailgun. « Mailjet se distingue par sa capacité à comprendre et à répondre aux attentes de ses clients européens, sa présence locale et son interface intuitive. Cette acquisition offre à Mailgun une opportunité unique de renforcer sa présence mondiale et d’offrir à ses grands comptes internationaux l’expérience d’équipes expertes des marchés européens. »

L’acquisition de Mailjet par Mailgun offrira aux spécialistes du marketing et aux équipes techniques :

  • Une scalabilité et une infrastructure de confiance pour répondre aux besoins de leur entreprise tout au long de leur croissance, associée à une offre d’API à l’usage des développeurs.
  • Une plateforme certifiée ISO 27001, la norme internationale de sécurité des systèmes d’information, et ayant obtenu la certification d’AFNOR garantissant le respect des grands principes du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD).
  • Des fonctionnalités qui permettent aux équipes marketing ou techniques de travailler à plusieurs en temps réel sur la préparation des campagnes emailing et d’avoir un meilleur contrôle de l’utilisation de la marque.
  • Un service d’assistance et un accès direct à des experts dédiés pour les accompagner dans la mise en place de leur stratégie emailing.

« Nous continuons à percevoir un potentiel de croissance considérable dans les technologies emailing », a déclaré Hudson Smith, partenaire chez Thoma Bravo. « Les deux marques ont un positionnement bien à elles sur le marché, avec Mailgun qui se concentre sur les développeurs et les équipes techniques et Mailjet sur les audiences marketing. Nous sommes impatients de les accompagner dans cette nouvelle stratégie en leur fournissant l’expérience et les ressources de Thoma Bravo. »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *