Meditect lève des fonds pour combattre les faux médicaments

Meditect, start-up spécialisée en traçabilité des médicaments, vient de clôturer sa première levée de fonds institutionnelle. Il permettra l’extension du service au-delà de la Côte d’Ivoire, comme le Sénégal et le Cameroun, ainsi que le développement de son offre analytique dédiée aux laboratoires pharmaceutiques.

CRM POUR pme>> Découvrez des bonnes pratiques dans ce nouveau guide « CRM pour les PME :  un guide pour aider les PME à mieux utiliser leurs atouts »

 

L'application gratuite Meditect Patient permet de scanner un médicament pour vérifier son authenticité.

L’application gratuite Meditect Patient permet de scanner un médicament pour vérifier son authenticité.

Après un premier tour en 2019 auprès de business angels, de la BPI Nouvelle-Aquitaine et de la Région Nouvelle-Aquitaine, la start-up bordelaise, accompagnée par Unitec, clôture sa première levée de fonds institutionnelle auprès de LBO France au travers de son fonds Digital Health 2.

Spécialisée en traçabilité des médicaments en Afrique subsaharienne, Meditect s’associe au savoir-faire et au réseau de LBO France afin d’accélérer son développement technologique, géographique et commercial.  Meditect compte aujourd’hui 15 collaborateurs répartis entre la France et la Côte d’Ivoire.

Chaque année, les médicaments falsifiés et de qualité inférieure causent la mort d’environ 100 000 enfants en Afrique de l’Ouest (source : OMS). Meditect s’engage contre ce fléau en proposant une solution de traçabilité et d’authentification des médicaments qui repose sur l’utilisation de la sérialisation appliquée aux médicaments exportés. En renforçant le circuit légal et le rôle des pharmaciens, Meditect ambitionne d’éradiquer les médicaments de la rue et de stopper la croissance du trafic de faux médicaments.

> A lire aussi : Télémédecine : industrie, entreprises et laboratoires se mobilisent pour la recherche sur le coronavirus

Avec leur application smartphone gratuite Meditect Pro, les pharmaciens du réseau Meditect authentifient leur inventaire en scannant chaque boîte mise en stock. Cette étape permet au pharmacien de vérifier l’authenticité de son stock, de certifier la distribution de ses produits et de bénéficier de fonctionnalités inédites dédiées à sa gestion officinale.

Les patients qui se rendent dans une pharmacie partenaire peuvent vérifier l’authenticité (de manière anonyme) de leurs médicaments en les scannant avec l’application gratuite Meditect Patient. Cette étape permet de responsabiliser le patient et de l’accompagner vers des points de vente de qualité.

Grâce à plus de 300 pharmacies partenaires (30% du marché de Côte d’Ivoire), Meditect propose aux laboratoires pharmaceutiques Meditect Lab, un tableau de bord qui permet d’accéder à des données inédites et d’optimiser leurs stratégies afin d’améliorer l’accès aux médicaments de qualité.

Meditect est déjà partenaire du laboratoire UPSA connu pour l’Efferalgan, médicament le plus utilisé d’Afrique francophone (source : étude IQVIA 2019). A l’avenir, la start-up ambitionne de sécuriser l’intégralité des médicaments en Afrique subsaharienne en collaboration avec l’ensemble des laboratoires exportateurs.

Arnaud Pourredon et Romain Renard, co-fondateurs de Meditect.

« Notre ambition est de digitaliser et révolutionner la relation au médicament pour réduire le médicament de la rue en Afrique subsaharienne, affirme Arnaud Pourredon, co-fondateur de Meditect. Forts d’une équipe de 15 personnes présentes en France et en Côte d’Ivoire, nous sommes fiers de mobiliser notre savoir-faire, notre technologie et nos ressources pour le développement sanitaire d’une région en pleine croissance. Le partenariat avec l’équipe venture de LBO France s’inscrit pleinement dans la vision que nous portons. »

« Cette jeune start-up, Meditect, a su nous convaincre de l’intérêt de leur solution innovante, déclare Loïc Bernard, Directeur Afrique Francophone de l’UPSA. Le renforcement de la traçabilité des médicaments, notamment en Afrique, et l’amélioration de la sécurité pour les patients, sont parmi les priorités UPSA. Cette initiative, avec Meditect, témoigne de notre engagement à sécuriser davantage la distribution de nos médicaments en Afrique de l’Ouest. La mise en œuvre du pilote du projet est effective depuis le début de l’année en Côte d’Ivoire et nous espérons les premiers retours d’expérience avant la mi-année. C’est un projet ambitieux, qui pourra toucher plusieurs gammes de produits et plusieurs pays africains. »

« L’accès à un médicament authentique, à des informations médicales et des conseils fournis par des professionnels de santé et à des données d’usage de qualité est un défi majeur pour les systèmes de santé en Afrique et ailleurs, précise Sébastien Woynar, Directeur d’investissement de LBO France. Nous sommes ravis d’accueillir Meditect au sein du portefeuille Digital Health 2. Leur compréhension des usages locaux, leur technologie native à la fois mobile et blockchain et leur partenariat avec les pharmacies locales répondent aux défis des pays émergents au sein desquels la révolution numérique est rapide. Cet investissement renforce la capacité de Meditect à être le pionnier sur cette approche innovante. »


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *