Pr[AI]rie : un institut d’excellence en intelligence artificielle ouvre ses portes en France

Le Paris Artificial Intelligence Research Institute (Prairie) a annoncé son inauguration officielle le 3 octobre. Ce lancement fait suite à l’appel d’Emmanuel Macron visant à la création d’Instituts Interdisciplinaires d’Intelligence Artificielle (3IA) dans le cadre de la stratégie nationale en IA. L’institut est porté par le CNRS, Inria, l’Institut Pasteur, l’Université de Paris, l’Université PSL et des industriels.

Intelligence artificielle

Prairie a été sélectionné en avril 2019 à la suite de l’appel visant à la création d’Instituts Interdisciplinaires d’Intelligence Artificielle (3IA) de la stratégie nationale en IA lancée lors du sommet AI for Humanity par le Président de la République Emmanuel Macron.

Cet institut, auquel participent les entreprises Amazon, Deepmind, Engie, Facebook, Faurecia, GE Healthcare, Google, IDEMIA, Microsoft, NAVER LABS, Nokia Bell Labs, Pfizer, le Groupe PSA, SUEZ, Uber, et Valeo, a pour ambition d’être, à Paris, un lieu d’excellence en intelligence artificielle avec pour objectifs de :
• contribuer de manière significative, par une recherche fondamentale portée par des établissements partenaires d’excellence en France avec un réseau de partenaires étrangers, au progrès des connaissances en intelligence artificielle (IA) diffusées librement au sein de la communauté scientifique internationale ;
• mener une recherche tournée vers l’entreprise et les applications, adossée à des partenaires industriels, souvent eux aussi leaders mondiaux dans leurs domaines ;
• contribuer à la formation dans le domaine de l’intelligence artificielle ;
• avoir un impact socio-économique significatif. Interdisciplinarité et formation

A lire aussi : Dossier IA, la France et l’Europe

Le coeur de l’institut, fortement interdisciplinaire, est aujourd’hui constitué de 36 chaires et de 9 « tremplins » pour jeunes chercheurs, des spécialistes de l’IA avec des champs d’application diversifiés, comme la biologie, la santé, les transports ou l’environnement, en collaboration avec des acteurs publics et privés de ces secteurs.

La question de l’éthique et la participation des SHS sont également très importantes afin de nourrir la réflexion sur l’impact de l’IA sur la société et l’environnement socio-économique. La formation est également un des leviers fondamentaux du développement de l’IA et l’objectif est d’accroitre significativement le nombre d’étudiants recevant une formation dans ce domaine, qu’ils soient destinés à devenir des spécialistes de l’IA, ou poursuivent des études dans d’autres disciplines, en formation initiale comme en formation continue. Plus généralement, l’activité de PRAIRIE s’inscrit dans un renforcement du dialogue entre science et société.

A lire aussi : Bruno Sportisse (Inria) : « Nous nous assumons pleinement par notre impact économique »

Pour Isabelle Ryl, Directrice de Prairie : « PRAIRIE est un projet qui rassemble des partenaires très variés autour d’un même objectif : faire progresser les connaissances en intelligence artificielle avec un réel impact sur la société. L’institut travaillera également bien évidemment en collaboration avec les autres instituts 3IA et les instituts franciliens comme Dataia ou SCAI. Cette journée organisée à l’occasion de l’inauguration de Prairie et qui rassemble des scientifiques de haut niveau, d’horizons différents, symbolise pleinement la volonté d’ouverture de notre institut ».

* PaRis Artificial Intelligence Research InstitutE


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *