Dino, le robot désherbant de Naïo Technologies, primé par l’Innovation Award Agritechnica

Le robot désherbant Dino, développé par Naïo Technologies a reçu la médaille d’argent au palmarès de l’Innovation 2019 dévoilé par Agritechnica. Le robot est doté d’une solution de désherbage inter-plant qui grâce au deep learning permet une détection des cultures précise.

Dino, le robot désherbant de Naïo Technologies

Dino, le robot désherbant de Naïo Technologies

Dino sera à l’honneur, lors du prochain salon mondial du machinisme agricole Agritechnica, à Hanovre (Allemagne) du 10 au 16 novembre 2019. Naïo Technologies vient en effet d’être distingué par une médaille d’argent de l’Innovation Award Agritechnica, parmi 291 innovations proposées. Un prix qui vient récompenser cette solution complète appliquée à la salade, résolument inscrite dans la thématique choisie cette année par le salon : Global Farming, Local Responsibility.

Dans un contexte législatif compliqué pour les herbicides et avec les difficultés connues pour trouver de la main d’œuvre qualifiée, les producteurs de salades sont de nombreux à rechercher une solution de désherbage inter-plant. En effet, si aujourd’hui le désherbage inter-rang est très répandu, beaucoup ne sont pas équipés pour éliminer efficacement les adventices entre les plants sur le rang de cultures.

C’est pourquoi depuis plusieurs mois, les équipes R&D de Naïo travaillent à la mise en œuvre de différentes solutions destinées à équiper le robot Dino. Déjà capable de désherber entre les rangs, il sera demain en mesure de désherber également entre les plants, grâce à une solution de détection des plants alliée à un outil actif. Pour mettre au point cette solution complète de désherbage des cultures de salade, il s’est agit de s’inspirer d’approches existantes éprouvées et d’y infuser des technologies de dernière génération, pour créer une proposition globale performante répondant aux enjeux des agriculteurs.

A lire aussi : Les robots de Naïo Technologies dans le monde

 

Elle consiste en un système de captation des cultures sous le robot, basé sur des technologies de deep learning. La machine est capable, grâce à un apprentissage et un entraînement préalables, de reconnaître et distinguer des salades quels que soient leur couleur, leur variété ou leur stade de croissance. En s’appuyant sur la combinaison de caméras et d’un système de localisation GPS, Dino est ensuite en mesure de déterminer précisément et en temps réel l’emplacement des plants, au moment où il passe au-dessus des planches.

Il n’a ensuite plus qu’à déclencher l’outil actif dont il est désormais équipé, puisqu’il sait précisément dans l’espace et dans le temps, à quel moment ouvrir et fermer les couteaux afin de désherber au plus près du plant, sans risquer d’occasionner de dommage.

En développant cette solution de crop-mapping (cartographie des cultures) et en l’associant à un outil actif électrique, Naïo fait entrer Dino dans une nouvelle ère. Le binage est rendu plus efficient, d’une part grâce au contrôle de précision des mauvaises herbes permis par le crop-mapping et, d’autre part, grâce aux lames dont le mouvement est plus fluide en raison d’une activation électrique très fine. De quoi lever les freins sur les outils existants activés en pneumatique (projection de terre, mouvement brusque) ou en hydraulique (entretien complexe, perte d’huile sur les cultures).

A lire aussi : Agriculture – 11 innovations françaises prometteuses

Mais la solution va au-delà, puisqu’elle équipe un robot présentant de nombreux avantages pour les agriculteurs : électrique et 100% autonome, il n’émet pas de gaz à effet de serre, réclame peu de maintenance et est doté d’un volet sécurité très avancé. Léger, il est pensé pour éviter le tassement des sols. Compte-tenu de son autonomie, l’investissement à terme est moindre au regard des coûts – et de la pénurie – d’une main d’œuvre qualifiée nécessaire à l’usage d’un tracteur équipé d’une bineuse.

Si jusqu’à présent, Dino était un robot mécanique dédié au désherbage inter-rang, il est aujourd’hui pensé dans sa globalité, comme un robot autonome pour la gestion des cultures. Il désherbe désormais autour des plants, permettant de mieux contrôler l’enherbement et le stock de graines pour les années suivantes. Quant à son système de détection des cultures, outre un désherbage de précision, il ouvre de nombreuses perspectives aux agriculteurs. En matière de collecte de données ou data acquisition particulièrement, avec des applications telles que le comptage des plants, l’appréciation de la taille des salades, l’estimation de la date de récolte; ou bien encore pour de futures actions d’éclaircissage, de fertilisation localisée ou tout autres actions ciblées; mais aussi l’application possible de cette technologie aux autres cultures… 

La solution globale équipant ce premier prototype sera déployée dès 2020 sur les robots Dino des agriculteurs partenaires de Naïo Technologies. Et pour améliorer et faire grandir toujours plus leurs solutions robotiques, rien de tel qu’un maximum de retours terrain, dans un esprit de co-construction. Naïo Technologies lance aujourd’hui un appel aux agriculteurs soucieux de les accompagner pour œuvrer pour l’agriculture de demain !


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *