Rubix S&I renforce son capital avec 7 millions d’euros supplémentaires

Rubix Senses & Instrumentation annonce avoir réussi avec succès un renforcement de fonds propres, à hauteur de 7 millions d’euros. Rubix S&I, start-up spécialisée dans le développement d’objets connectés pour le suivi et l’identification en continu des nuisances (gaz, odeurs, bruit, particules, lumière, …) en environnement extérieur et intérieur, accueille à son capital de nouveaux investisseurs de renom, en particulier PureTerra Ventures (Haarlem/Pays-Bas), Airbus Ventures (Menlo Park, CA/USA), Groupe ADP et M Capital (Toulouse/France).

Jean-Christophe Mifsud, CEO de RUBIX S&I _ © Hélène Ressayres

Jean-Christophe Mifsud, CEO de RUBIX S&I _ © Hélène Ressayres

Ces nouveaux investisseurs rejoignent Jean-Christophe Mifsud, Président fondateur de Rubix S&I, Active’Invest (Paris/France) et Rochefort & Associés (Paris/France), investisseurs historiques, ainsi que Evolem Start (Lyon/France) et CPG (Aix-en-Provence). Fondée en 2016, Rubix S&I développe des dispositifs connectés incluant des capteurs miniaturisés et des algorithmes de reconnaissance « d’empreintes » (odeurs, particules, bruits) dans l’environnement ambiant. Son objectif : analyser et identifier les sources de nuisances pouvant affecter les collaborateurs et les particuliers, afin d’y remédier.

Grâce à cette levée de fonds, orchestrée par Rochefort & Associés, Rubix S&I, qui réalise plus de 50% de son chiffre d’affaires à l’international, va pouvoir accélérer son développement commercial et renforcer sa R&D. La société travaille notamment sur des projets visant à améliorer la reconnaissances « d’empreintes » d’odeurs, de particules et de sons. Son objectif est de poursuivre le développement commercial des lignes de produits Rubix POD (pour atmosphère intérieure) et WT1 (pour atmosphère extérieure). La société compte une vingtaine d’employés et ambitionne de doubler ses effectifs en 2020.

La pollution de l’air tue des millions de personnes par an dans le monde et le niveau de pathologies respiratoires chez les enfants a quintuplé en 20 ans. Par ailleurs, les nuisances et les toxiques impactent très négativement la productivité au travail et la santé dans le cadre professionnel (absentéisme, burn out, …), mais aussi, notamment, la durée de récupération des patients dans les environnements de soins.

Rubix S&I a donc mis au point une gamme d’objets connectés professionnels, permettant d’établir des cartographies des nuisances physiques, chimiques et biologiques au sein des bâtiments, (open spaces, sites de production, restaurants, galeries marchandes, hôpitaux, etc.) ou en atmosphère extérieure, autour des sites industriels et communautés urbaines notamment.

Rubix S&I développe aussi des objets connectés dédiés avec les banques de données professionnelles associées. Ces dernières peuvent être développées sur-mesure, selon les besoins et attentes des utilisateurs. Rubix S&I compte déjà parmi ses clients une dizaine de sociétés du CAC 40 et de grands groupes côtés français et internationaux qui utilisent et testent ses solutions dans des secteurs d’activité très variés.

Pour Jean-Christophe Mifsud, Président fondateur de Rubix S&I : « Cette nouvelle levée de fonds constitue une avancée significative dans notre développement. Elle démontre la confiance de nos investisseurs historiques, renforcés désormais par la présence d’acteurs financiers et industriels internationaux de premier plan, qui, alliée à l’expertise de notre équipe va nous permettre de consolider notre position dans le domaine de l’analyse et de l’amélioration de l’environnement ambiant. Nous allons ainsi renforcer nos efforts de recherche et de commercialisation en France et à l’étranger ».

« C’est une fierté pour PureTerra Ventures d’avoir été choisi pour mener cette levée de fonds pour Rubix. Nous sommes enthousiasmés par l’impact profond que Rubix peut provoquer dans le domaine de l’analyse environnementale. Les techniques de modulation développées par la société ont un potentiel incroyable de révolutionner la façon dont les polluants sont mesurés et identifiés, ainsi que le pilotage des actions de remédiation, dans tous les secteurs y compris celui de l’eau. Jean-Christophe Mifsud s’est entouré d’une équipe exceptionnelle et nous pensons qu’ensemble ils vont propulser la société vers le succès. Nous sommes impatients de contribuer à écrire l’histoire de Rubix et de travailler étroitement avec l’équipe dirigeante pour surmonter les défis qui nous attendent », indique Alexander Crowell, Directeur Opérationnel de PureTerra Ventures.

Pour Mat Costes, Associé Airbus Ventures : « Airbus Ventures est fier d’avoir pu ajouter Rubix à son portefeuille de startups innovantes. Depuis la création de Rubix, ses équipes ont réussi à séduire de très nombreux clients à travers le monde et sur une large variété de cas d’usage. Nous sommes maintenant convaincus que c’est juste le début d’une très belle histoire ».

« Notre ambition de développer un modèle d’aéroport intelligent, au plus près des besoins de nos passagers, passe déjà aujourd’hui par le déploiement de capteurs pour mieux comprendre les flux et assurer plus de fluidité. Grâce à Rubix, nous souhaitons aller plus loin dans l’amélioration de la qualité du parcours passager, en y ajoutant de nouvelles perspectives de confort sensoriel dans nos aéroports. Leur technologie unique de capteurs multi usages peut nous permettre d’agir sur de nouvelles composantes : la température, le taux d’humidité, l’ambiance sonore, la qualité de l’air ou encore les nuisances d’odeurs. Nous allons ainsi travailler avec Rubix à développer des applications  d’ici cet été dans nos aéroports parisiens. Nous avons déjà récompensé Rubix lors du dernier Paris Air Forum, rassemblant tous les acteurs du secteur aérien, et lors de notre dernier Airport Startup Day. Cette levée de fonds décisive va leur permettre d’accélérer leur croissance, leur expansion mondiale, et le développement de leurs produits avec le Groupe ADP aussi bien à Paris qu’à l’international dans notre réseau d’aéroports », déclare Edward Arkwright, Directeur Général Exécutif de Groupe ADP.

« La mission qui nous est confiée par le Fonds Européen d’Investissement et la Région Occitanie est de trouver des entrepreneurs éclairés et des technologies disruptives au fort potentiel de développement. Rubix et son fondateur expérimenté Jean-Christophe Mifsud sont positionnés de façon unique pour changer notre environnement. Les synergies avec l’investisseur principal PureTerra Ventures et le co-investisseur Airbus Ventures offrent une opportunité unique de faire passer Rubix dans une autre dimension », souligne  Alexandre Scherer, Managing Partner, FEOO, M Capital.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *