Appel à projets : Cirkwi lance un programme dédié aux start-up du tourisme

L’entreprise lorraine Cirkwi lance un programme à destination des start-up issues du monde du tourisme. Elle offre la possibilité d’avoir accès gratuitement à sa base de données World is Mine.

De gauche à droite : Benoit Milan et Sylvain Caucheteux, directeurs de Cirkwi.

De gauche à droite : Benoit Milan et Sylvain Caucheteux, directeurs de Cirkwi.

Spécialisée dans l’agrégation des données d’itinérance touristique auprès des institutionnels du tourisme, la start-up Cirkwi dévoile son nouvel outil World Is Mine. Une base de données mondiale avec 2 millions de points d’intérêts et activités partout dans le monde, entièrement personnalisable et mise à jour en temps réel. Cet outil, qui favorise l’expérience et la conversion du client sur site et applis e-commerce de tourisme, est mis gratuitement à disposition de toutes les start-up via le lancement d’un programme dédié.

“Les bases de données touristiques existantes sont coûteuses à maintenir, le plus souvent en langue nationale, limitées à un périmètre géographique, incomplètes, et faiblement structurées”, affirme Benoit Milan, Président-fondateur de Cirkwi. 

« L’avantage incontournable de World is Mine est la performance de son moteur de recherche qui, si on schématise, se synchronise avec toutes les bases de données existantes et cherche l’information la plus récente et adéquate aux critères choisis. Grâce à cette technique d’approche innovante, le logiciel ne surcharge pas les serveurs en créant des nouvelles bases de données, mais indexe les informations existantes sur Internet et les met à disposition des voyageurs et des entreprises.» précise Benoit Milan.

A lire aussi : Hubert Riondel (Air France-KLM) : « On veut créer l’écosystème de l’innovation dans le tourisme et le voyage »

Intégré sur un site e-commerce ou application de tourisme, Word is Mine est une mine d’informations et un formidable outil d’aide à la décision pour les consommateurs :

“Quand 86% des voyageurs choisissent leur prochain hébergement en fonction des points d’intérêt touristiques (contre 50% pour la marque et 66% pour les avis clients), on comprend pourquoi ces informations sont le graal des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie”, commente Sylvain Caucheteux, DG de Cirkwi.

En replaçant l’expérience client au cœur du dispositif commercial des marques, les données WIM permettent de renforcer de +15 à 65% les dispositifs d’acquisition et de conversion des sites e-commerce de tourisme, en développant l’engagement à tous les moments-clés du parcours client.

Disposer des points d’intérêts touristiques dans le monde à travers cette base de données est désormais proposé gratuitement aux start-up qui le souhaitent, pour leur permettre de démultiplier la pertinence de leurs offres applicatives à destination des professionnels et du grand public.

 Participez au programme.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *