Hari&Co lève 3,2 millions d’euros pour poursuivre sa croissance

Après une première levée de fonds de plus de 2 millions d’euros en 2018, Hari&Co poursuit son ascension et en annonce une seconde de 3,2 millions d’euros. L’objectif pour la start-up lyonnaise est d’accélérer son développement pour proposer une alimentation plus saine et plus durable grâce au végétal.

© HARi&CO _ Instagram _ @hariandco_fr

© HARi&CO _ Instagram _ @hariandco_fr

Dans un contexte où la consommation de viande est en baisse et où se développent des offres autour du simili-carné et de la viande in-vitro, la start-up se veut le porte étendard des légumineuses, une solution d’avenir qu’elle souhaite remettre au goût du jour avec une gamme de boulettes et galettes bio origine France.

Elle ofre ainsi aux consommateurs une alternative à base de protéines végétales, véritable solution vertueuse pour la santé et pour la planète. La jeune pousse poursuit sa conquête du marché français avec le soutien des fonds d’investissements Triodos Organic Growth Fund et Eutopia.

Pour elle, cette levée est une marque de confiance de la part de l’investisseur Eutopia (ex-Otium Brands) qui continue l’aventure aux côtés d’Hari&Co . Un fonds dédié aux marques émergentes qui révolutionnent les modes de consommation traditionnels, des valeurs partagées par la jeune pousse française. Pour ce second tour de table, se joint Triodos Organic Growth Fund, un fonds impact spécialisé dans les entreprises qui contribuent à la transition vers des modes de production et de consommation durables.

“Avec ce nouveau capital, nous souhaitons renforcer nos effectifs, poursuivre notre conquête de la GMS et de la RHD tout en développant de nouvelles innovations produits d’ici 2022” affirme Benoît Plisson co-fondateur d’Hari&Co. Avec pour objectif d’être présent dans plus de 2 000 points de vente en France d’ici 2020, les deux jeunes ingénieurs agronomes souhaitent plus que jamais continuer de placer les légumineuses au cœur de l’assiette de tous les Français.

Selon Xavier Terlet, co-dirigeant de ProteinesXTC, expert des tendances et innovations alimentaires “la consommation de légumineuses va considérablement se développer. Leur apport en protéines végétales notamment est de plus en plus apprécié par le consommateur. On connaît les légumineuses depuis toujours sous la forme de légumes secs, servis en accompagnement le plus souvent. Hari&Co a été l’initiateur d’un nouveau marché de préparations gourmandes et végétales en cœur de repas. C’est ce caractère gourmand qu’offrent les légumineuses qui est gage de développement pour le futur, car cela permet de séduire tous les consommateurs qui cherchent à allier plaisir, santé et praticité bien au-delà des seuls végétariens.”

En misant sur les lentilles, pois chiches, haricots, Hari&Co contribue aussi au développement et à la promotion de la filière agricole française. Depuis plus de 3 ans, Hari&Co travaille main dans la main avec trois grandes coopératives agricoles françaises et souhaite contribuer via son développement au soutien de cette filière, pour construire une agriculture durable.

Santé Publique France préconise la consommation d’au moins deux portions de légumineuses par semaine ; une recommandation en phase avec la loi EGALIM qui fait du “mieux manger” un combat sociétal. “Chez Hari&Co, nous sommes convaincus que nous mangerons mieux demain grâce à une meilleure consommation des légumineuses. Via notre implantation en restauration collective, il est de notre responsabilité de contribuer à faire redécouvrir et aimer les légumineuses aux enfants et adolescents, les adultes de demain” soutient Emmanuel Brehier, co-fondateur d’Hari&Co. Un rôle qu’Hari&Co prend très à cœur en contribuant à l’éducation du bien manger via des animations en cantines scolaires afin de faire découvrir aux enfants les légumineuses du champ à l’assiette.

Auprès des étudiants, la start-up participe aux “Lundis Verts” dans les restaurants universitaires pour favoriser la mise en place d’un repas alternatif végétarien. Plus largement, Hari&Co contribue au mieux manger en collaborant avec des acteurs comme le CROUS, Sodexo, ou depuis cette année ELIOR. Et les chiffres en témoignent puisqu’en 2017 HARi&CO servait 750 000 repas, tandis que cette année ce sont déjà plus de 3,5 millions de repas que la start-up a servis en restauration collective.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *