Cet article fait partie du dossier

Stratégies Data : l'heure de la prise en main
Découvrez le dossier

Les articles du dossier

Un tiers des données mondiales traitées en temps réel en 2025

Selon la société d’études de marché IDC, l’entreprise va devenir le principal administrateur des données et le secteur de la santé sera le plus dynamique. Un constat qui ressort du nouvel indice qui analyse la maturité des données dans quatre secteurs d’activité.

Un tiers des données mondiales traitées en temps réel en 2025

« Nous sommes au début d’une ère où l’on prévoit une croissance rapide de la création et de l’utilisation des données au cours de la prochaine décennie. Alors que certaines industries sont mieux préparées que d’autres à la transformation numériue, toutes les entreprises doivent être prêtes à mettre en œuvre une stratégie numérique solide pour réussir à l’ère des données », déclare Dave Mosley, CEO de Seagate.

Ainsi, selon IDC (société d’études de marché), l’entreprise va devenir le principal administrateur des données et le secteur de la santé sera le plus dynamique. Le volume de données mondial pourrait atteindre 175 zettaoctets en 2025, et des secteurs tels que les services financiers, la production industrielle, la santé, ainsi que les médias et le divertissement contribuent à définir cette nouvelle ère de croissance des données.

C’est le constat d’un livre blanc d’IDC intitulé « La Digitalisation du monde – De la périphérie au cœur ». Sponsorisé par Seagate Technology, leader sur le marché des solutions de stockage de données, l’étude examine l’évolution imminente du modèle de données global. Bien que le secteur de la santé représente actuellement la plus petite part du volume mondial des données d’entreprise parmi les secteurs clés analysés par l’étude, il devrait connaître la croissance la plus rapide, dépassant de loin le secteur des médias et du divertissement et égalant celui des services financiers d’ici 2025.

Cette croissance reflète les progrès dans l’analyse médicale et la technologie d’imagerie, ainsi que la quantité croissante de données en temps réel créées dans le domaine médical. 

L’étude examine le niveau de maturité des données des quatre grands secteurs qui couvrent près de la moitié du volume mondial des données d’entreprise. Pour y parvenir, elle s’appuie sur l’indice Datcon (DATa readiness CONdition), qui évalue la gestion, l’utilisation et la monétisation des données afin d’informer les chefs d’entreprise du niveau de maturité de leurs données.

Les entreprises devront jouer leur rôle de protecteur des données, tirer parti du Cloud et adopter une approche globale de leurs données.

Les notes DATCON, qui vont de 1 (critique) à 5 (optimisé), sont calculées en fonction de divers critères, tels que la croissance des données, la criticité, la sécurité, les investissements, la gestion, les compétences et l’implication des dirigeants.    

Veeam_ guide dataLe cloud public, nouveau coeur

L’étude « Digitalisation du monde » révèle également que près de la moitié (49 %) des données stockées dans le monde résideront dans des environnements de Cloud public d’ici à 2025. « Alors que les terminaux restent l’environnement principal pour la création de données à court terme, le cœur et la périphérie vont connaître la croissance la plus rapide avec plus données stockées dans le Cloud que sur les terminaux d’ici à 2025. Cela sera particulièrement vrai pour les grands secteurs, car l’Edge computing est l’un des facteurs clés de la croissance et de la transformation digitale des entreprises », a déclaré David Reinsel, vice-président senior chez IDC.  

Toutefois, tandis que les entreprises accélèrent leur transformation digitale et s’attachent à améliorer l’expérience client, les consommateurs adoptent ces interactions personnalisées en temps réel et redéfinissent leurs attentes en matière de transmission de données.

Cela crée une demande plus importante à la périphérie et au cœur pour pouvoir produire les données précises dont les consommateurs ont besoin, souvent en temps réel. Selon IDC, en raison de l’intégration des données dans nos flux de travail et notre vie privée, près de 30 % des données créées dans le monde seront traitées en temps réel d’ici à 2025. Les entreprises qui souhaitent améliorer l’expérience client et se développer doivent disposer d’infrastructures de données adaptées à cette croissance des données en temps réel.

Aujourd’hui, plus de cinq milliards de consommateurs interagissent avec des données au quotidien. D’ici 2025, ce nombre atteindra six milliards, soit 75 % de la population mondiale. En 2025, chaque personne connectée aura au moins une interaction avec des données toutes les 18 secondes. Bon nombre de ces interactions sont dues aux milliards de périphériques connectés à l’IdO à travers le monde, qui devraient créer plus de 90 Zo de données en 2025.

Pour en savoir plus sur l’étude « Digitalisation du monde – De la périphérie au cœur » et l’indice Datcon, téléchargez l’étude www.DataAge2025.com.

Un tiers des données mondiales traitées en temps réel en 2025

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *