Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

IDC étudie les liens entre métiers et DSI autour du Cloud

IDC a annoncé les résultats de son étude Cloud Index mettant en évidence l’emploi fait du Cloud Computing par les entreprises françaises.

ArticleIDC a récemment dévoilé les résultats de son 3e « Cloud Index » mené pour le spécialiste de la virtualisation VMware et la société de conseil Accenture.
L’objectif de cette étude réalisée auprès de 126 DSI était de mieux connaître l’utilisation que font les entreprises françaises du Cloud Computing. Parmi les principaux enseignements de l’enquête, on apprend que 63% des entreprises font usage du Cloud.
Un chiffre en augmentation de 15% par rapport à 2012. L’usage en mode « privé » est privilégié par plus de la moitié des DSI, contre seulement 21% pour le Cloud public et 10% pour les approches hybrides.

Les objectifs sont évidemment ceux de réduction des coûts, mais également une meilleure efficacité pour répondre aux demandes des directions utilisatrices plus rapidement.

Dans tous les cas, les changements ne sont pas neutres pour l’entreprise et 52% d’entre elles ont noté des modifications notables dans leur organisation IT survenue à la suite d’une initiative Cloud.
Ces transformations se voient à travers « les processus internes, les modes d’interaction et de collaboration de l’entreprise avec ses clients et ses partenaires, les services délivrés aux clients qui sont progressivement dématérialisés » détaille Karim Bahloul, Directeur Etudes et Recherche au sein d’IDC.

Dans l’ensemble, l’étude souligne également l’orientation « métier » que prennent les catalogues de services mis en place. Une meilleure communication avec lesdits métiers est en effet la première raison (71%) avancée par les entreprises pour un tel déploiement.
De leur côté, les métiers ont tendance à se rabattre sur des solutions de Cloud Public sans avoir recours à la DSI et de fait, la visibilité de cette dernière sur les dépenses en la matière reste très faible.
« Pour suivre cet élan, la transformation de la DSI s’impose » met ainsi en évidence Karim Bahloul.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *