Infographie – Qu’est-ce qui a changé en 10 ans entre les Français et la voiture ?

Comme chaque été, les automobilistes seront très nombreux sur les routes de France.  Alors que les premiers grands départs en vacances se poursuivent, 70% des Français choisiront la France métropolitaine et 7 Français sur 10 utiliseront leur voiture pour se rendre sur leur lieu de villégiature (source Credoc).

A l’occasion des 10 ans de l’étude barométrique « Les Français et l’automobile » menée par l’institut KANTAR pour Aramisauto, le leader de la distribution automobile en ligne en France a souhaité savoir, comment la perception des Français pour la voiture a évolué au cours des 10 dernières années, alors qu’elle reste un moyen de mobilité incontournable pour partir en vacances.

 

Infographie - Qu’est-ce qui a changé en 10 ans entre les Français et la voiture ?

Un attachement aux marques françaises encore et toujours !

En 2019, 55% des Français sont attachés aux marques françaises contre 49% en 2010, même si, la première raison à cette fidélité, à savoir le patriotisme économique, est en recul (41% en 2019 versus 47% en 2018). La seconde raison à ce lien de confiance se trouve dans le critère de la sécurité (32% en 2019 versus 33% en 2018). L’attachement aux marques françaises est aussi lié au style et au design des véhicules qui plaisent davantage aux Français (29% en 2019 versus 25% en 2018).

 

Parmi les critères d’achat d’une voiture neuve depuis 2010, le critère de sécurité se situe en 3ème position, après la consommation de carburant et le prix d’achat. Tandis que côté voiture d’occasion, depuis 10 ans c’est l’état général du véhicule qui prime sur la sécurité, après le kilométrage et le prix d’achat.

 

L’automobile : un achat plaisir pour 84% des Français

Si la voiture reste indispensable pour 73% des Français, et plus que jamais nécessaire au quotidien pour la majorité des automobilistes situés en zones péri-urbaines (87%) et rurales (95%), ils sont 54% à considérer la voiture comme « un achat plaisir » malgré un sentiment d’obligation et « un achat plaisir pur » pour 30% des Français. Seuls 16% des automobilistes déclarent n’avoir aucun plaisir à l’achat d’une voiture et perçoivent cet achat comme une contrainte.

 

Un objet qui fait plus que jamais rêver les Français Même si la voiture est considérée depuis 10 ans comme un objet qui se banalise (66% en 2019 vs 71% en 2010), la dimension rêve est toujours présente pour 34% des Français, et ce quel que soit les profils sociologiques et le type de motorisation, une progression de 5% depuis 2010.

 

Plaisir et confort : des perceptions qui ont triplé en 10 ans

Si depuis 10 ans, la voiture est toujours et avant tout perçue par les Français comme un moyen de transport et une commodité (35% en 2019 vs 47% en 2010). Le sentiment de liberté et d’autonomie dans les déplacements est en revanche en baisse, soit 30% en en 2019 contre 35% en 2018 et 2017, une diminution en lien avec le contexte social tendu.

Cependant, suite aux efforts menés par les constructeurs depuis plusieurs années, les critères de plaisir (10% en 2019 vs 3% en 2010) et de confort (7% en 2019 vs 2% en 2010) ont augmenté graduellement, même si ces derniers sont encore minoritaires. 

 


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *