Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Internet des Objets – Un marché très prometteur

Partant du principe que chaque « chose » est en mesure de se connecter à Internet pour échanger des informations permettant d’augmenter sa valeur intrinsèque, le champ de l’Internet of Things (IoT) inclut les terminaux communicants et le Machine-to-Machine (MtoM), mais va bien au-delàPartant du principe que chaque « chose » est en mesure de se connecter à Internet pour échanger des informations permettant d’augmenter sa valeur intrinsèque, le champ de l’Internet of Things (IoT) inclut les terminaux communicants et le Machine-to-Machine (MtoM), mais va bien au-delà : il permet la connexion de n’importe quel objet à l’Internet (the Internet of Objects – IoO), même si celui-ci ne dispose pas des composants électroniques requis pour une connexion directe.

Le dernier rapport de l’Idate fait état de 15 milliards de « choses » déjà connectées à Internet en 2012, contre 4 milliards en 2010. En 2020, ce chiffre atteindra 80 milliards, parmi lesquels l’IoO représentera 85 % du total (voir schéma).

L’objectif de l’Internet of Things est, à terme, d’utiliser/croiser de vastes bases de données issues du MtoM et de l’IoO. Les marchés verticaux les plus avancés en termes d’utilisation d’objets connectés (IoO) seront, en 2020, l’industrie pharmaceutique et l’industrie textile.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *