IA / IoT : La gestion des identités numériques pour assurer la sécurisation des données

Une étude effectuée en avril dernier par ForgeRock, éditeur spécialisé dans la gestion de l’identité numérique, et le cabinet d’études de marché Forrester Consulting, montre que les enjeux de sécurité et de confidentialité de l’IA et de l’IoT restent un frein à leur déploiement.

IA / IoT : La gestion des identités numériques pour assurer la sécurisation des donnéesLes solutions liées à l’Internet des objets (IoT) et à l’intelligence artificielle suscitent encore la méfiance dans les entreprises en raison de la difficulté à assurer la sécurité des données traitées. 51% des entreprises sondées ont déclaré éprouver des difficultés à stocker et à sécuriser les données issues de l’IoT. Par ailleurs, 60% des décideurs reconnaissent que les délais de déploiement de projets comprenant de l’IA ou de l’IoT sont dus à la mise en place des process de sécurité nécessaires.

Pourtant, 75% des entreprises considèrent la confidentialité des données client comme un facteur de différenciation compétitive. ForgeRock a identifié une solution à travers cette étude : les résultats soulignent en effet que la mise en place d’une pratique de customer identity and access management (CIAM) permet d’augmenter à la fois la sécurité des données et la rentabilité du projet. 33% des participants affirment que cette approche de gestion des identités et des accès numériques les a aidés dans le déploiement de leurs projets.

Un sujet sur lequel se positionnent différents acteurs.  Device Authority, spécialisé dans la gestion des identités et des accès (IAM) pour l’Internet des objets (IoT), et TeamViewer, acteur de la connectivité, ont annoncé leur partenariat en ce sens. KeyScaler, la plateforme de sécurité IoT de Device Authority, et les solutions de connectivité leader de TeamViewer fourniront conjointement des fonctions de connectivité intégrée, de gestion des accès et de confidentialité des données pour les déploiements mondiaux de solutions IoT sur mesure. Avec l’objectif d’améliorer la connectivité et la sécurité des applications, des équipements et des données de l’IoT dans le monde.

Voici les principaux enseignements de cette étude :

Plus qu’une priorité business, assurer la confidentialité des données clients est une opportunité de différenciation compétitive pour l’entreprise
– Les trois quarts (75%) des entreprises sondées déclarent considérer la protection de la vie privée de leurs clients comme un facteur de différenciation compétitive.
– 79% déclarent que la protection de la vie privée des clients est une priorité commerciale absolue, et 80% des entreprises interrogées déclarent prendre en considération la sécurité et la confidentialité dès le stade de développement de leurs nouveaux produits, services et applications.

L’IA et l’IoT peuvent potentiellement compromettre les objectifs d’expérience client, de sécurité et de confidentialité
– Les nouvelles priorités des entreprises sont fortement influencées par l’émergence et l’adoption accrue de nouvelles technologies, en particulier l’intelligence artificielle (67%) et l’IoT (64%).
– Mais les enjeux de sécurité entravent l’adoption : 60% des décideurs imputent la hausse des délais de déploiement de l’IA et de l’IoT dans leur entreprise à la mise en place des process de sécurité nécessaires.
– 57% craignent que l’IA et l’IoT exposeront les clients à de plus grandes menaces pour leur sécurité et leur vie privée. 44% conviennent que cela conduira à une résistance plus forte aux déploiements futurs de l’IA et de l’IoT.
– Plus de la moitié des sondés (55%) ont des difficultés à retenir auprès d’eux les talents nécessaires au bon fonctionnement des modèles d’IA. Et 51% des entreprises éprouvent des difficultés à stocker et à sécuriser les données de l’IoT, qui sont pourtant au coeur de l’économie digitale.

Le Customer Identity and Access Management (CIAM) au soutien des objectifs business
– Les entreprises les plus avancées dans l’utilisations du CIAM sont plus susceptibles (entre 20 et 52%) d’affirmer que leur politique de sécurité les aidera à atteindre leurs objectifs commerciaux, à savoir conquérir de nouveau clients (88%), mieux les servir (89%) et les retenir (88%).
– Les répondants affirment que le CIAM lève les obstacles liés aux enjeux de vie privée, en veillant à ce que la collecte des données se fasse strictement dans les limites des lignes directrices sur le consentement, et sans diminuer la valeur des informations générées pour autant. La majorité du panel estime que le CIAM aide à mieux sécuriser l’identité des clients (84%); à réduire le risque de violation des données (86%), et à générer des insights à partir des données client collectées (84%).

Malgré cela, moins de la moitié des entreprises déclarent utiliser une plateforme de CIAM
– 48% des entreprises interrogées utilisent une plateforme de gestion des identités dédiée aux clients, la majorité (61%) s’appuyant sur des extensions des systèmes de gestion des identités et accès salariés; – Malgré cela, les entreprises offrent de plus en plus de choix aux clients en matière d’identité et d’autorisation: 62% des entreprises déclarent déployer une identification à deux facteurs, 61% autorisent les clients à s’identifier avec des données biométriques.

Etude – Retrouvez l’étude en entier (en anglais).


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *