IoT : 74% des DSI craignent que des problèmes de performance n’aient un impact direct sur leurs opérations

Près des trois quarts (74%) d’entre eux craignent que les problèmes de performance liés à l’Internet des objets (IoT) n’aient un impact direct sur leurs opérations et ne nuisent considérablement aux revenus de leurs entreprises. D’après l’étude de Dynatrace, the software intelligence company menée auprès de 800 DSI, Cela s’explique principalement par le fait que 78 % des DSI déclarent qu’il existe un risque que leur organisation déploie des stratégies d’IoT sans avoir mis en place un plan ou une solution pour gérer la performance d’écosystèmes Cloud complexes. 69 % des DSI prédisent que l’IoT deviendra un poids majeur dans la gestion de la performance digitale alors qu’ils luttent pour surmonter la complexité croissante de leurs environnements modernes de Cloud d’entreprise.

: 74% des DSI craignent que des problèmes de performance ne fassent dérailler les « Les entreprises de tous les secteurs d’activité explorent avec enthousiasme le potentiel de l‘IoT pour conquérir de nouveaux marchés, générer de nouveaux revenus et se créer un avantage concurrentiel », explique Dave Anderson, Digital Performance Expert chez Dynatrace.  » La complexité des écosystèmes et des chaînes de distribution de l’IoT et leur nombre illimité créent une fréquence de changement et une dimension sans précédent dans les environnements Cloud sur lesquels ils sont fondés. Les entreprises ont déjà du mal à maîtriser la complexité du Cloud, et les IoT viennent considérablement amplifier ce défi. »

L’étude examine les défis auxquels les organisations sont confrontées pour maintenir des expériences digitales sans faille à leurs utilisateurs tout en déployant des écosystèmes IoT. Les principales conclusions sont:

L’envergure de l’IoT est tout simplement trop grande pour être gérée de manière traditionnelle :

  • 73 % des DSI craignent que le nombre de ressources internes et de tiers impliqués dans les chaînes de prestation de services IoT ne rendent incroyablement difficile l’identification des responsables lorsque surviennent des problèmes de performance.
  • 52 % des DSI affirment que comprendre l’impact occasionné par les fournisseurs de plateformes et les opérateurs de réseaux d’IoT sur la performance est un défi majeur dans la gestion de l’expérience utilisateur.
  • 75 % des DSI craignent que des problèmes au sein de la plateforme ou de la couche réseau ayant une incidence sur la performance de leurs applications ne leur soient cachés par un fournisseur de services.

Il est impossible de maîtriser manuellement la complexité de l’IoT :

  • 84 % des DSI estiment que les capacités d’intelligence artificielle et d’automatisation de la plupart des processus qui soutiennent les déploiements d’IoT joueront un rôle crucial dans le succès de leurs stratégies d’IoT.

L’IoT risque de ne plus répondre aux attentes de performance des utilisateurs :

  • 70 % des DSI craignent une amplification des exigences des utilisateurs, ces derniers s’attendant à bénéficier d’expériences toujours plus rapides et sans faille, au-delà de ce que les équipes informatiques sont capables de fournir.
  • 69 % des DSI craignent de perdre le contrôle de l’expérience utilisateur à mesure que la chaîne de distribution de l’IoT se complexifie.
  • 64 % des DSI s’inquiètent de l’impossibilité de gérer la performance mobile de ces dispositifs en raison du nombre croissant d’appareils portables.

L’IoT crée de nouveaux casse-tête liés à l’expérience utilisateur, notamment :

  • Veiller à ce que les mises à jour logicielles et les correctifs de sécurité des dispositifs d’IoT n’aient pas d’impact négatif sur la performance (62%).
  • Avoir la capacité de suivre le comportement des applications sur les périphériques IoT lorsqu’ils interagissent avec les services cloud (60 %).
  • Comprendre l’impact de la performance des appareils IoT sur l’expérience utilisateur (53%).
  • Cartographier l’écosystème IoT qui croît rapidement au fur et à mesure de son expansion (38 %).

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *