Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

Sécurité numérique : les salariés et leurs employeurs peu conscients des risques

cybersécurité-article

© Fotolia

1* les salariés trop optimistes…

La première étude Capgemini et Sogeti portant sur la cybersécurité vue par les collaborateurs montre que seuls 36 % des salariés pensent que leur entreprise a déjà fait l’objet d’une cyberattaque alors que plus de 90 % des entreprises ont déjà subi une attaque informatique (chiffres Kaspersky Lab). Un fort sentiment de sécurité domine parmi les salariés : 65 % d’entre eux estiment que leur entreprise est plutôt bien protégée, et 20 % très bien protégée. Des chiffres marquant la contradiction entre la perception des salariés et la réalité des menaces.

2* …et peu conscients des risques

Car, si la moitié des utilisateurs de smartphones et de tablettes interrogés par Kaspersky Lab avec B2B International se servent de leur appareil mobile pour le travail, seul 1 sur 10 se préoccupe sérieusement de protéger ses informations professionnelles contre les cybercriminels. Or, 36 % des participants à l’enquête conservent sur leur mobile des fichiers professionnels et 34 % des e-mails professionnels. 18 % y stockent même les mots de passe donnant accès à leurs comptes de messagerie professionnelle, dont 11 % concernent des accès réseaux ou des VPN…

GUIDE RSSI DE DEMAIN3* Et les entreprises aussi !

Si la réflexion sur la cybersécurité dans les entreprises françaises a franchi un palier, avec une prise de conscience de ses enjeux stratégiques et de la nécessité d’investissements, les entreprises demeurent encore trop optimistes quant à leur réel niveau de protection face aux cyberattaques, révèle l’enquête PAC sur la cybersécurité en France, soulignant notamment l’augmentation nette des attaques issues des concurrents.

4*D’où le besoin de référents cybersécurité

La Délégation interministérielle à l’intelligence économique s’est associée à l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) pour élaborer son Référentiel pédagogique de formation à la cybersécurité des TPE et des PME. Celui-ci est destiné aux organismes de formation qui veulent proposer aux TPE et PME des compétences en SSI et des formations de « référent cybersécurité ».

 Guide du RSSI de demain, la rédaction d’Alliancy, le mag a mené l’enquête !

guide RSSI de demainDécouvrez dans notre dernier guide le portrait-robot de cet acteur incontournable de la transformation numérique.

> Je télécharge


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *