Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Pour lire l’intégralité des articles issus du magazine bimestriel, identifiez-vous. Vous accéderez ainsi aux articles premium, aux exclus web et vous pourrez télécharger l’ensemble de nos ressources en un clic.
Pour recevoir le magazine chez vous, abonnez-vous !
Je m'identifie

4G – Enfin la rupture technologique !

4G - Enfin la rupture technologique !

Eric Pivot, Responsable innovation chez Hub One

Face à l’explosion du nombre de terminaux mobiles et au développement de nouveaux usages (mobilité professionnelle, m-commerce, M2M, etc.), le trafic data mobile a progressé de 133% entre 2011 et 2012 et va encore progresser de 60% en moyenne par an jusqu’en 20181. La 3G ne suffit déjà plus pour répondre à l’évolution des besoins. Dans ce contexte, l’arrivée de la 4G marque l’avènement d’une rupture technologique, que ce soit en termes de débit, de couverture ou de fonctionnalités. Déployée depuis fin 2010 outre-Atlantique, la 4G impacte déjà très significativement l’activité des entreprises américaines. Dopant la productivité, elle offre notamment aux professionnels des avantages conséquents, non seulement en matière de réduction des coûts, mais également de flexibilité et de satisfaction client.

De nouvelles opportunités pour la gestion des activités sous contraintes 

Offrant des débits 4 à 10 fois supérieurs à la 3G, la 4G ouvre enfin la voie au « multi-applicatif » : téléphoner tout en surfant sur Internet ou en téléchargeant simultanément ses mails ne relève désormais plus de l’utopie. L’environnement de travail devient également accessible à tout moment, en tout lieu et, grâce au développement du bureau mobile et à la visioconférence optimisée, le travail et les interactions en équipe s’en voient facilités.

La 4G permet en outre de transférer davantage de contenu en temps réel : des bénéfices immédiats pour les usages professionnels, que ce soit dans le cadre d’un diagnostic médical à distance ou pour réparer un objet dont il s’agit d’évaluer la défaillance. Permettant les échanges vidéos en temps réel et les appels de groupe multidirectionnels, la 4G et ses applicatifs contribuent à optimiser la coordination des intervenants en cas de situations complexes : par exemple pour prendre en charge plus rapidement des blessés ou activer les moyens techniques nécessaires en cas d’accident ou de catastrophe naturelle.

La disponibilité de service offerte par la 4G est également bien plus importante. Un véritable atout, et ce d’autant plus si l’on tient compte de la possibilité pour l’opérateur d’allouer les ressources selon les besoins, en catégorisant les usages ou les profils d’utilisateurs. Prenons le cas d’un aéroport en situation critique, confronté, par exemple, à un fort enneigement des pistes : du fait des difficultés de circulation, le nombre de voyageurs souhaitant communiquer au même moment augmente considérablement. Cependant, les différentes équipes d’intervention (services de police, de déneigement, etc.) ayant elles aussi besoin du réseau radio, l’opérateur peut arbitrer la bande passante donnant la priorité aux professionnels plutôt qu’aux passagers. Des techniques qui, si elles existent déjà sur des réseaux filaires et web, prennent tout leur sens sur le réseau 4G.

Grâce à une capacité de couverture étendue, la 4G permet d’aller plus loin aussi bien en indoor qu’en outdoor, ce qui est particulièrement pertinent sur les sites complexes, où les connexions classiques ne passent pas toujours comme on le souhaiterait.

Enfin de nouvelles techniques augmentent les capacités de propagation des ondes radio pour couvrir des espaces très complexes comme les sites industriels.

Vers le développement de services connectés innovants

Suffisamment mature pour traiter d’importants volumes de données en un temps très court, la 4G supporte par ailleurs parfaitement les nouveaux usages induits par les objets connectés. Que ce soit auprès du grand public ou dans le monde professionnel, ces derniers font peu à peu leur apparition.

Les concepts de réalité virtuelle, de vue ou d’audition augmentée commencent en effet à émerger, généralisant la transmission de données hommes/machines. Pour les préparations de commandes en entrepôts, il suffira bientôt de cligner de l’oeil sur le stock que l’on souhaite récupérer ou encore de se laisser guider par le faisceau lumineux de ses lunettes connectées pour savoir dans quel carton placer les articles.

Que ce soit pour le grand public ou les professionnels, la 4G marque une rupture dans les usages et offre de formidables opportunités dans bon nombre de secteurs, qu’il s’agisse de la distribution (magasin connecté), de l’énergie (diagnostics sur les centrales nucléaires), de la santé (surveillance de malades en mobilité), ou de l’éducation (apprentissage en ligne, bureaux mobiles collaboratifs) par exemple. Particulièrement adaptée aux milieux complexes sensibles tels que les aéroports, elle s’avère d’autant plus pertinente pour les environnements avec d’importants besoins en termes de fiabilité des échanges, de performance des services et de sécurité des personnes.

1 Selon l’étude Cisco Visual Networking Index publiée le 29 mai 2013


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *