Je veux tout savoir de la transformation numérique !
Identifiez-vous pour lire l’intégralité des articles premium et accéder à l’ensemble de nos ressources.
Pour recevoir les dossiers thématiques par mail, inscrivez-vous !
Je m'identifie

Paris 2024 : l’accélérateur de croissance d’une expérience client en pleine mutation

Le commerce entre dans une nouvelle ère. Après des années de compétition, points de vente et boutiques en ligne s’allient pour dépasser les limites auxquelles ils sont confrontés en termes de croissance. Ainsi, l’offre commerciale se réinvente, centrée autour d’une expérience client renouvelée. Cette forte dynamique sera la toile de fond d’un événement d’ampleur mondiale : les Jeux olympiques de 2024 prendront en effet place à Paris et catalyseront cette mutation.

Duc Phan, Business Development Director d’Ucopia.

D’après les experts du Centre de droit et d’économie du sport (CDES), l’impact économique des Jeux olympiques de 2024 serait estimé entre 5,3 et 10,7 milliards d’euros (1). Paris 2024, c’est 12 millions de billets à vendre et 247 000 emplois supplémentaires (1). C’est aussi une vitrine pour valoriser la France en tant que destination touristique, et donc pour booster la fréquentation et le chiffre d’affaires de ses commerces.

Au-delà des retombées économiques anticipées, cet événement constitue un rendez-vous incontournable pour les marques. La dimension mondiale des Jeux olympiques leur permet de dépasser le simple « événement sportif » : les Jeux représentent un fort potentiel d’exposition sur lequel les marques peuvent et veulent capitaliser. En effet, la médiatisation mondiale génère un fort afflux touristique dans les lieux publics et sportifs : c’est, pour les marques, l’occasion d’entrer en contact direct avec leur public.

Comment anticiper les Jeux olympiques ?

Première destination touristique mondiale, l’hexagone a de solides bases pour accueillir ce flux de fréquentation. Néanmoins, les Jeux olympiques obligent la France à monter en gamme, à réinventer l’expérience client de façon transversale, dans tous les secteurs. De nombreux chantiers de modernisation ont été anticipés, comme le développement du Grand Paris qui devrait aboutir avant la date fatidique, ou la rénovation de villes à l’instar de Saint-Denis. À deux pas du Stade de France, celle-ci accueillera 17 000 lits du village olympique, plus tard convertis en 2 200 nouveaux logements (2), et se structurera autour d’un nouveau centre-ville où commerçants historiques et nouveaux venus attirés par la localisation se côtoieront.

À leur tour, les commerces, les lieux publics et sportifs ont leur propre révolution à réaliser. Et pour être prêts à temps pour l’échéance 2024, le secteur embrasse déjà sa renaissance au travers de sa phygitalisation. Le on et le offline, longtemps ennemis, se réconcilient pour survivre à une économie en pleine mutation et façonnent une expérience client unifiée et unique.

Les différents protagonistes ont bien conscience de cet enjeu. Anticiper le flux touristique propre aux Jeux olympiques ainsi que la forte attraction suscitée sur le long terme est un point crucial. À la croisée de deux pans historiquement concurrents qui s’allient, l’expérience client de 2024 sera construite autour d’une unité du parcours client où les données de comportement en ligne seront exploitées et analysées pour abolir le marketing de masse et dessiner une relation de proximité où le dialogue s’ouvrira en one-to-one avant, pendant, et après la venue des visiteurs. Des outils comme le marketing de proximité Wi-Fi performent déjà pour préparer les sociétés à ce bouleversement. Ils constituent une véritable valeur ajoutée pour ces acteurs qui souhaitent engager davantage leur clientèle.

À lire également : Le « défi client » : Un projet global pour l’entreprise


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *