Bureaux du futur : donner vie à l’expérience collaborateur

Selon ManpowerGroup, les Millennials représenteront d’ici 2020, 35% de la population active[1] bouleversant ainsi le mode de fonctionnement des entreprises. Née à l’ère du numérique, hyper-connectée et toujours plus mobile, cette génération ne souhaite pas faire de compromis digital dans le monde professionnel. C’est alors aux entreprises de se transformer pour répondre aux attentes de ces futurs actifs qui, sur un marché du travail hyper concurrentiel, attendent de leurs employeurs l’accès à des technologies de pointe. Leur comportement au travail et leur approche des nouvelles technologies définiront les futurs espaces de travail.

Carl Standertskjold, Responsable Europe du segment Corporate chez Sony.

Carl Standertskjold, Responsable Europe du segment Corporate chez Sony.

Nouvelle génération,  changement de paradigme

L’arrivée de la génération Z sur le marché du travail engendre un changement de paradigme pour les entreprises. Face à ces digital natives les entreprises doivent s’adapter pour répondre aux attentes de ces futurs collaborateurs et entrer ainsi pleinement dans le XXIème siècle.

Au-delà du rejet des pratiques managériales traditionnelles, ces futurs actifs ont une vision de l’entreprise différente de leurs aînés. Désireux de vivre une expérience authentique et d’avoir une relation plus humaine dans l’entreprise, ils aspirent à rejoindre des sociétés ayant pleinement intégrer les nouvelles technologies renforçant la collaboration entre salariés 

Voir aussi sur Alliancy :  Faut-il construire la Digital Workplace  autour d’un outil unique ?

Face à un marché du travail très concurrentiel, les entreprises se doivent d’offrir aux futurs talents un environnement de travail rationalisé où ils pourront commander les appareils audiovisuels depuis leur smartphone, dupliquer instantanément du contenu sur plusieurs écrans, ou encore utiliser des tablettes pour réserver une salle de réunion.

L’IOT change les règles du jeu

Conscientes de l’arrivée de ces digital natives dans le monde professionnel, de nombreuses entreprises tendent à s’approprier l’IoT (Internet des objets) pour être toujours plus innovantes, intelligentes et connectées. Levier de croissance incontournable tant pour une TPE qu’une multinationale, l’IoT révolutionne les habitudes des entreprises grâce notamment à un meilleur échange des informations et une réduction des coûts. En effet, aujourd’hui les périphériques connectés facilitent la gestion à distance des écrans présents dans les entreprises, les mises à jour via l’IP permettent aux appareils de disposer des derniers logiciels et de nombreuses solutions d’affichage offrent la possibilité de mettre à jour des écrans spécifiques en envoyant le contenu souhaité à une adresse e-mail spécifique, évitant ainsi d’interagir physiquement avec différents écrans. Ainsi, se dessine le bureau du futur et les modes de travail de demain avec notamment le flex office, le coworking, les applications mobiles ou encore le télétravail offrant ainsi un véritable avantage en matière d’exploitation de bâtiment tout en répondant aux attentes des nouveaux actifs.

Cependant, qui dit IoT dit données :  les entreprises sont alors confrontées à un important volume de données qu’elles doivent trier puis analyser tout en accordant une vigilance toute particulière à la sécurité de celles-ci.  De plus, l’analyse de ces données est une véritable opportunité pour les entreprises de proposer à leurs collaborateurs des outils plus performants et toujours plus près de leurs besoins.

Business First !

Dans ce monde de plus en plus complexe, connecté et en constante évolution, les entreprises se battent pour garder une longueur d’avance sur la concurrence. Dans cette course à la compétitivité, l’innovation est une source clé d’avantage concurrentiel. Les entreprises se doivent d’accorder la priorité au numérique et à l’audiovisuel dans la conception de leurs espaces de travail pour faciliter et accélérer les échanges d’information : plus rapides, plus intelligents, plus intuitifs et au final plus efficients. Toutefois, elles ne doivent pas négliger la collaboration entre les salariés, véritable gage d’innovation et donc de succès. Plus qu’un effet de mode, la collaboration tend à devenir une véritable tendance de fond et nombreuses sont les start-up et autres éditeurs de logiciels à avoir perçu l’importance de la collaboration comme en témoigne l’apparition de nombreux logiciels collaboratifs ou encore le recours à la vidéo.

Il est intéressant de souligner que mis au service de l’espace architectural, ces outils contribuent à l’émergence du bureau du futur composé comme les bureaux ouverts ou les lieux de coworking. En effet, en repensant les espaces, en les rendant plus mobiles et plus ouverts, les entreprises favorisent la collaboration entre les employés et ainsi leur business.

La technologie est en train de devenir un véritable moteur stratégique de changement dans l’environnement de bureau. Les organisations et les collaborateurs ont acquis de l’expérience dans l’utilisation de la technologie, et sont désormais plus susceptibles d’aller encore plus loin. Les entreprises témoignent d’une volonté  d’améliorer et de rationaliser les journées de travail grâce à la technologie, et les salariés commencent même à l’exiger. 

 [1] Etude ManpowerGroup, intitulée “Millennials careers : 2020 vision”, 2016.


Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *